Cybersécurité: les attaques par ransomware vont perdurer, dit Google

Goldeneye-ransomware-161212

Finobuzz – Cybersécurité: les attaques par ransomware vont perdurer, dit Google

Les attaques via un logiciel de rançon (ransomware) ont rapporté 25 millions de dollars aux cybercriminels au cours des deux dernières années, selon une étude réalisée par des chercheurs de Google.

2017_Petya_cyberattack_screenshotEn 2017, l’attaque mondiale lancée à l’aide du ransomware Wanna Cry qui a touché plus de 150 pays aura marqué les esprits et a priori ce genre d’attaques est là pour perdurer.

En effet, le business des attaques par ransomware est très lucratif, dit une récente étude menée par Google. Au cours des deux dernières années, ces attaques auraient permis de collecter pas moins que 25 millions de dollars US. 

Pour le moment, deux types de logiciel de rançon sont à l’origine de la majorité de l’argent collecté par les cybercriminels, mais de nouvelles variantes sont en train d’émerger…

« ‘C’est devenu un marché très très rentable et il est là pour rester, » dit Elie Bursztein de Google qui a travaillé sur cette étude.

  • Un ransomware, c’est quoi ?!

« Un ransomware, rançongiciel, logiciel rançonneur, logiciel de rançon ou logiciel d’extorsion est un logiciel malveillant (malware) qui prend en otage des données personnelles, » selon Wikipédia.

MalwareUn logiciel de rançon chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer.

Un ransomware peut aussi bloquer l’accès de tout utilisateur à une machine jusqu’à ce qu’une clé ou un outil de débridage soit envoyé à la victime en échange d’une somme d’argent.

Généralement, le paiement de la rançon s’effectue en cryptomonnaie, le plus souvent en Bitcoin.

Ne loupez pas: Classement des 20 cryptomonnaies les plus valorisées depuis 2015

  • 25 millions de dollars récoltés

Selon l’enquête menée par Google, plus de la moitié des 25 millions de dollars collectés par ce type de malwares provient de deux ransomwares:  Locky et Cerber.

2jklLDHoLocky aurait permis de dérober 7.8 millions de dollars et Cerber 6.9 millions.

Les fonds collectés ont été principalement envoyés sur un compte BTCE, soit un compte d’échange de Bitcoin russe.

L’un des hommes derrière la création de ce système de bourse alternative se nomme Alexander Vinnik, 38 ans, et vient d’être arrêté en Grèce suite à la cyberattaque menée sur la plate-forme Mt. Gox.

[Crédit photos de couverture: Wikimedia Commons – CC & Twitter]

Sources: 

Sur Amazon: Ethical Hacking – Apprendre l’attaque pour mieux se défendre

Poursuivez avec: Bourse: quelques titres et ETF pour investir dans la cybersécurité

Donnez un petit coup de pouce à Finobuzz :

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi: 

Les Fintech deviennent la cible privilégiée des cybercriminels

La cybersécurité est la préoccupation majeure du secteur financier

Les GAFAM plus riches que la France

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Made with love and  by Finobuzz  images-10

Publicités

Une réponse à “Cybersécurité: les attaques par ransomware vont perdurer, dit Google

  1. Pingback: Des trojans bancaires sont cachés dans le réseau de Facebook | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s