Les 4 métiers de la finance disruptés par la technologie

stock-vector-handshake-of-robot-and-man-new-technologies-evolution-392496349

Finobuzz – Les 4 métiers de la finance disruptés par la technologie

Selon le Forum économique mondial, les robots et les nouvelles technologie feront perdre 5 millions d’emplois d’ici à 2020. Et cette destruction d’emplois devrait aussi toucher l’industrie financière, actuellement disruptée par les FinTechs. 

Le progrès suit son chemin, et dans son sillage certains métiers de la finance sont condamnés à évoluer ou à périr.

C’est notamment le cas pour 4 professions financières, d’après DollarsandSense.

  • 1/ Les conseillers financiers

Les conseillers financiers sont les premiers touchés par l’émergence des FinTechs, notamment par la percée des robots-conseillers.

En plus d’offrir de faibles coûts de gestion, les robo-advisors ont l’avantage d’être indépendants, souligne DollarsandSense.

Lisez: Robo-advisors: matrice SWOT [Forces Faiblesses Opportunités Menaces]

La montée des robots-conseillers devrait donc faire lentement disparaître la catégorie des conseillers financiers qui se contentent de vendre des produits financiers sans apporter aucune valeur-ajoutée pour l’investisseur.

  • 2/ Les gestionnaires de portefeuille

Selon un sondage du CFA Institure, environ la moitié des représentants de l’industrie financière pense que le secteur sera chamboulé par l’automatisation.

En fait, certains processus (analyse de données, sélection de titres, etc.) sont déjà effectués grâce à des ordinateurs.

De plus, les fonds quantitatifs qui utilisent des algorithmes pour déterminer leur stratégie de placement connaissent un succès croissant car ils permettent d’éviter les biais humains…

Sur Amazon: Inside the Black Box: A Simple Guide to Quantitative and High Frequency Trading-

  • 3/ Les courtiers en valeurs mobilières (les brokers)

L’époque du Loup de Wall Street n’est plus. Les courtiers et leurs téléphones sont de plus en plus remplacés par des plateformes de courtage en ligne.

Ces plateformes de courtage en ligne ont l’avantage de réduire significativement les coûts de transaction pour l’investisseur.

De plus, grâce à internet, les épargnants n’ont plus vraiment besoin d’appeler leur courtier pour obtenir de l’information financière pertinente (rapport d’analyse, historique des prix, etc.)

  • 4/ Les traders (les négociateurs) 

Les robots sont désormais la source de 80% des ordres de transactions sur les marchés.

La majorité des grandes banques a déjà remplacé les négociateurs par des ordinateurs et ce phénomène devrait continuer à s’accélérer.

Pour en savoir plus sur le trading algorithmique, ne loupez pas l’excellent livre de Michael Lewis: Flash Boys : Histoire d’une révolte à Wall Street

Le temps n’est donc pas très clément pour décrocher un emploi dans l’industrie financière, un élément à ne pas prendre à la légère avant d’entamer des études supérieures dans ce domaine…

[Crédit photo de couverture: CNBC]

Poursuivez avec: Une banque sur quatre veut acheter une startup FinTech

Sur Amazon: La révolution FinTech

Donnez un petit coup de pouce à Finobuzz :

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi: 

Infographie: Les 27 licornes du secteur FinTech

 L’absence de leaders: le problème de fond de l’industrie financière québécoise 

Quatre idées reçues sur les Fintech

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

14 réponses à “Les 4 métiers de la finance disruptés par la technologie

  1. Pingback: Quel est le salaire des experts du digital en France ?! | Finobuzz·

  2. Pingback: Fintech100 Report: hausse de 40% des levées de fonds des Fintechs en 2016 | Finobuzz·

  3. Pingback: BNP Paribas: hausse du bénéfice et renforcement des fonds propres | Finobuzz·

  4. Pingback: Facebook dévoile une hausse de son chiffre d’affaires | Finobuzz·

  5. Pingback: La banque centrale de Suède pourrait lancer sa propre crypto-monnaie | Finobuzz·

  6. Pingback: Fintech: la gestion d’actifs est le segment le plus porteur | Finobuzz·

  7. Pingback: Quels sont les langages de programmation les plus utilisés pour le HFT ?! | Finobuzz·

  8. Pingback: Les 6 compétences les plus demandées par les Fintech en 2017 | Finobuzz·

  9. Pingback: Fintech: La croissance ralentit, dit KPMG et CB Insight | Finobuzz·

  10. Pingback: MOOC: 7 sites pour apprendre la FinTech en ligne | Finobuzz·

  11. Pingback: Les métiers les plus ennuyeux au monde | Finobuzz·

  12. Pingback: La cybersécurité est la préoccupation majeure du secteur financier | Finobuzz·

  13. Pingback: Insurtech: attendez-vous à une seconde déferlante vraiment disruptive !!! | Finobuzz·

  14. Pingback: Québec: La grande rupture des pratiques technologiques des conseillers financiers | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s