L’absence de leaders: le problème de fond de l’industrie financière québécoise

clownforlaragiddings

Finobuzz – L’absence de leaders: le problème de fond de l’industrie financière québécoise 

Les financiers québécois chialent car leur province n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était autrefois. Certains rêvent encore d’un « Grand Québec » tandis que les plus réalistes quittent la province (principalement pour Toronto). La principale raison: une absence de leaders !

Ma curiosité m’a poussé à aller voir ce que racontait une personne soit disant influente qui s’est lancée dans l’industrie financière au Québec avec le magnifique slogan « évitez de vous faire fourrer. »

[Pour les non-québécois « fourrer » = NI**ER, c’est classe non ?!]

Je me suis attardé sur un article intitulé « Voici les meilleurs blogues francophones sur l’argent au Canada »

[Je ne mets pas de lien vers cet article car je ne veux pas faire la promotion de l’entreprise qui l’a publié, elle n’en vaut pas la peine, désolé.]

À la lecture de cet article, je me suis une fois de plus exclamé:

« En voilà une belle brochette d’andouilles, pas une seule personne que j’écouterais et que je suivrais »

Vous allez dire que je suis une tête de mule (ou un petit c**), et c’est vrai. Mais je suis avant tout exigeant.

Et malheureusement, malgré de multiples interlocuteurs, je n’ai rencontré ici en 5 années de vie à Montréal que 3 représentants de l’industrie financière qui répondaient à mes exigences et m’inspiraient confiance.

En d’autres mots: des leaders !!

[Le 1er est le PDG de Fiera Capital, le 2nd un ancien cadre de la Bourse de Montréal qui ne vit plus à Montréal, le 3e est un « chargé de cours » de l’UQAM qui est un véritable globe trotter qui a passé plus de temps dans sa vie à l’étranger qu’au Canada]

Andouilles & Cie

Passons en revue certains des fameux « meilleures blogues francophones sur l’argent au Canada. »

Le premier blog est tenu par un Docteur en science de la vie qui semble avoir un certain age mais qui a la prétention d’aider les Millennials a gérer leurs finances personnelles…

Mouais… Autant aller chez le boucher ou le boulanger et leur demander des conseils pour gérer son argent, pour moi c’est la même affaire, les conseils et les informations que j’obtiendrais seront toutes aussi inutiles.

Le deuxième blog n’est pas vraiment un blog.

En fait, une bonne partie des blogs cités en référence sont des blogs tenus par des journalistes et vous devez avoir conscience que les journalistes « financiers » n’écrivent pas ce qu’ils veulent et/ou ce qu’ils pensent.

Ils écrivent ce que les annonceurs publicitaires veulent lire !

Ne loupez pas:  La lente agonie de la presse financière québécoise

Cela étant dit, je vais parler ici des blogs (blogueurs) que je connais.

Et bien oui je les connais, j’ai travaillé avec eux durant quelques temps, donc je connais très bien leurs CV et leurs tempéraments.

Ils travaillent donc pour un journal [pitoyable] « économique » d’ici.

Bon ok, mais ils sont NULS !!!

Le premier, soit disant spécialiste des finances personnelles, brandissait encore fièrement sur son profil il y a 3 ans:

« J’avais 31 ans, je n’avais pas d’argent » pour justifier qu’il est allé travailler pour ce journal..

Il faut donc comprendre qu’à 31 ans, il ne savait toujours pas gérer ses finances…

Ça ne m’a jamais vraiment inspiré confiance.

[Et si vous l’entendez parler avec son cheveu sur la langue, vous aurez encore moins confiance.

Si vous avez des bases financières et que vous lisez les conneries qu’il écrit, vous aurez encore moins confiance…

Et pourtant il est primé au Québec. Bienvenue au Québec, le Royaume de l’Éloge de la Médiocrité !!!]

Le second serait « un grand monsieur de la Bourse. » D’accord.

Donc si être un grand M. de la Bourse consiste à avoir lu les textes de Benjamin Graham et de son disciple Warren Buffett, alors moi aussi je suis un « grand monsieur de la Bourse »….

Lisez:  Infographie: 9 citations pour investir comme Warren Buffett

[Remarquez que les 2 journalistes du même journal qui traitent vraiment de la Bourse ne sont même pas cités dans cette sélection de blogs…  Est-ce que ça veut dire qu’ils sont incompétents (la réponse est oui) et que leurs écrits ne servent à rien ?! Surement !!!]

Je vais arrêter là en soulignant toutefois un fait marquant:

À priori, seul un blog référencé dans cette sélection est tenu par un professionnel de la finance

[Quelqu’un qui a suivi une formation en finance mais qui reste un baratineur de 1ere classe.

Je l’ai interviewé une fois et je ne l’ai plus jamais rappelé tellement que ses arguments étaient pourris.]

Une absence de vrais leaders

Finalement à la lecture de cet article énumérant les meilleurs blogs sur l’argent au Canada, je n’ai fait que constater ce que j’avais déjà tristement constaté à l’époque:

L’industrie financière québécoise est dépourvue de vrais leaders !!

C’est selon moi le véritable problème du Québec.

Les Québécois sont peureux et n’ont simplement aucune référence de personnes ayant réussi en dehors de leur province.

Mis à part Céline Dion,  je vous mets au défi de me nommer un(e) Québécois(e) connue à l’étranger car il a réussi en affaires ?!

Si le Québec veut se sortir de sa médiocrité actuelle, il serait grand temps pour cette province de trouver de vrais Leaders et d’arriver à les conserver, pour qu’ils fassent rêver les jeunes de notre génération et qu’ils nous donnent des ailes.

En l’absence de tels leaders, le Québec poursuivra sa trajectoire actuelle, c’est-à-dire sa pente descendante et confirmera que le Canada (le Québec) est comparable à un pays du tiers monde, c’est-à-dire un vulgaire « pays dépendant industrialisé »

Poursuivez avec: Canada: les petites entreprises rament pour trouver du financement

Donnez un petit coup de pouce à Finobuzz :

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi: 

Montréal: l’enfer des immigrants diplômés en Finance

 Le Scandale de la Maîtrise en Finance Appliquée de l’UQAM

 Conserver ses jeunes entrepreneurs, le défi de Montréal

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

3 réponses à “L’absence de leaders: le problème de fond de l’industrie financière québécoise

  1. Pingback: Université Concordia: la prison pour tricherie à un examen ?! | Finobuzz·

  2. Pingback: Les 4 métiers de la finance disruptés par la technologie | Finobuzz·

  3. Pingback: Novembre: Le mois de la littératie financière au Québec, vraiment ?! | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s