Great By Choice: comment les grandes entreprises survivent au chaos ?!

36v2a

Finobuzz – Great By Choice: Comment les grandes entreprises survivent au chaos ?!

On arrête pas de vous le rabâcher: Nous vivons à une époque de turbulences majeures, de disruption, pour ne pas dire de « chaos ». Mais ne paniquez pas et respirez, il n’y a pas de quoi psychoter et avoir peur, bien au contraire !!!

Tirer des balles et ensuite des boulets de canon » – Jim Collins

En fait, selon Jim Collins et Morten T. Hansen, les auteurs du livre à succès Great by Choice: Uncertainty, Chaos, and Luck–Why Some Thrive Despite Them All, les grandes entreprises naviguent aussi bien en pleine tempête que par temps calme….

C’est d’ailleurs principalement ce qui différencie les grandes entreprises de celles qui périssent:

Les grandes entreprises arrivent à passer à travers la tempête [ou si vous préférez à traverser le désert], tandis que les autres entreprises périssent en mer [ou assoiffées sous un soleil de plomb]…

oan_jonah_mel

Source: Dribbble

Bien évidemment, vous ne voulez pas que votre entreprise finisse dans le trou.

Alors, vous devez vous demander comment ces grandes entreprises passent par dessus les obstacles tandis que les autres agonisent ?!

Lisez: Infographie: 6 erreurs qui plombent les finances des PME 

Et bien, selon Jim Collins et Morten T. Hansen, les grandes entreprises ont toutes certaines caractéristiques en commun, des caractéristiques qu’elles partagent avec Roald Amundsen, le premier explorateur à atteindre le pole Sud, victorieux sur son vaniteux adversaire, Robert Falcon Scott.

Ces caractéristiques baptisées 1. la discipline fanatique, 2. la créativité empirique et 3. la paranoïa productive, ont été mises en évidence par les auteurs suite à l’analyse de 10 entreprises ultra performantes dont Apple et Southwest Airlines.

Ces caractéristiques transparaissent dans la philosophie du marin et explorateur norvégien Roald Amundsen:

« Vous n’attendez pas d’être pris dans une tempête pour découvrir que vous avez besoin de plus de forces et d’enduranceVous n’attendez pas d’être au milieu de l’Antarctique pour apprendre à skier et à piloter un traîneau.

Vous vous préparez intensément, pour que lorsque les conditions se retournent contre vous, vous pouvez puiser dans un réservoir de force. Et vous vous préparez aussi à frapper un grand coup lorsque les conditions le permettent. »

  • 1/ La discipline fanatique

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les grandes entreprises qui survivent à toutes les époques et à toutes les crises ne sont pas celles qui sont les plus réactives et qui sont toujours à l’avant-garde. En fait, c’est l’opposé qui est vrai.

stock-photo-compass-with-a-transparent-ruler-322980200Les grandes entreprises sont celles qui suivent une stratégie des « 20 Miles » et font preuve d’une « discipline fanatique » en suivant en tout temps (par beau temps comme par mauvais temps) leur plan à l’allure prévue.

Les grandes entreprises se fixent des objectifs réalistes à tenir, et elles font en sorte de les atteindre en toutes circonstances, quitte à redoubler d’efforts lors de mauvaises périodes et à lever le pied pour ne pas faire plus que prévu lorsque le ciel est clément.

Consultez: La gestion de projet pour les nuls [en 7 articles]

  • 2/ La créativité empirique

Si vous avez déjà suivi des cours de stratégie des entreprises, vous avez déjà du entendre parler du concept de « l’avantage au premier entrant » c’est-à-dire le fait que :

« le premier entrant sur un marché bénéficie d’avantages qui lui garantissent [normalement] une position concurrentielle supérieure. » [Source: Décisions Marketing]

En fait, bien souvent les premiers entrants se font vite doubler par les suiveurs…

The trouble with being a pioneer is that the pioneers get killed by the indians » – Gibson

stock-photo-archery-target-on-the-field-274387508Un des problèmes que rencontrent les premiers entrants est qu’ils tirent généralement directement des « boulets de canons » plutôt que des « balles » ce qui les pousse vite vers la faillite.

D’après Jim Collins, les grandes entreprises commencent par tirer une ou des balles pour découvrir si une innovation est une bonne idée, en se fondant sur des évidences empiriques, avant de tirer un boulet de canon !!

Si lorsque vous tirez des balles, vous n’atteignez pas votre cible et que vous faîtes une erreur, vous devez apprendre de votre erreur pour ajuster le tir et continuer à avancer, dit Jim Collins.

Ne loupez pas:  Richard Branson: « C’est la façon dont on apprend de nos erreurs qui nous définit » 

  • 3/ La paranoïa productive

La paranoïa productive se fonde sur 3 grands principes:

  1. parachuteConstruisez des réserves de cash pour amortir les chocs. Vous devez vous préparer aux mauvais événements avant qu’ils ne surviennent. Créez-vous un Airbag !!!
  2. Déterminez les risques auxquels vous êtes exposé et gérez-les en temps continu.
  3. Prenez du recul pour voir venir les nouveaux changements et focalisez-vous sur ces changements pour y répondre efficacement.

Lisez: Infographie: 6 erreurs qui plombent les finances des PME 

Conclusion: 

C’est en usant constamment de la discipline fanatique, de la créativité empirique et de la paranoïa productive que les grandes entreprises arrivent à survivre aux périodes de crise.

Pour citer Collins et Hansen:

L’étude montre que la signature de la médiocrité n’est pas la résistance aux changements, la signature de la médiocrité est l’inconsistance chronique.

Pour en savoir plus, consultez: Great by Choice: Uncertainty, Chaos, and Luck–Why Some Thrive Despite Them All

Finobuzz vous souhaite bon succès dans vos projets !!! 

[Source photo de couverture: Emilijus Jocas via Dribbble]

Poursuivez avec: The Misfit Economy: 5 leçons d’innovation données par les pirates

Donnez un petit coup de pouce à Finobuzz :

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi: 

Innovation et créativité: 10 citations d’Albert Einstein à méditer

Zoom sur l’industrie des accélérateurs de startups

« Ils sont fous ces génies » : les troubles psychologiques des grandes personnalités

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

8 réponses à “Great By Choice: comment les grandes entreprises survivent au chaos ?!

  1. Pingback: Originals: Pourquoi les « enfants prodiges  ne deviennent pas de grands entrepreneurs ?! | «Finobuzz·

  2. Pingback: Great By Choice : comment les grandes entreprises survivent au chaos ?! — Finobuzz | Résilience du Controle Interne·

  3. Pingback: Randstad s’offre Monster | Finobuzz·

  4. Pingback: Silicon Valley: la disruption digitale expliquée en cartoons | Finobuzz·

  5. Pingback: Canada: les petites entreprises rament pour trouver du financement | Finobuzz·

  6. Pingback: The Science of Growth: Comment certaines startups deviennent des licornes ?! | Finobuzz·

  7. Pingback: Hacking Growth: comment propulser son entreprise vers le succès ?! | Finobuzz·

  8. Pingback: Infographie: les 196 Licornes recensées dans le monde [CB Insights] | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s