Top 10 des FinTech françaises

coollogo_com-80764182

Finobuzz – Top 10 des FinTech françaises, selon FrenchWeb

La FinTech fait de plus en plus parler d’elle, et c’est d’autant plus vrai pour les entreprises françaises qui ont choisi de surfer sur cette nouvelle vague. En 2015, près de 80 millions d’euros ont été injectés dans les firmes FinTech de l’hexagone, d’après un baromètre de EY.

La FinTech désigne un « secteur regroupant l’ensemble des activités financières créées dans le digital, qu’il s’agisse de services de paiement, de plateformes d’échanges financiers, de crowdfunding sous toutes ses formes, mais aussi d’assurances, » explique FrenchWeb dans son classement des FinTech françaises.

iLoveHeartStudio.com-I-[Love-Heart]-FintechL’industrie mondiale de la FinTech est en pleine croissance et les firmes françaises qui se sont lancées sur ce marché s’en sortent très bien face aux géants américains et anglais.

Ne manquez pas: 5 FinTech françaises à surveiller en 2016

En fait, les FinTech françaises étudiées par FrenchWeb auraient généré un chiffre d’affaires cumulé de 115 millions d’euros en 2015 et emploieraient environ 470 personnes.

Bien entendu, certaines entreprises font plus parler d’elles que d’autres.

Afin de vous aider à y voir un peu plus clair dans la grande famille FinTech française, voici une brève description des firmes composant le Top 10 dressé par FrenchWeb:

kisskissbankbank.png

KissKissBankBank se présente comme le leader européen du crowdfunding dédié à la création et l’innovation internationale.

« Réalisateurs, journalistes, musiciens, designers, bidouilleurs, artistes, photographes, humanistes, explorateurs, navigateurs, athlètes, agriculteurs… peuvent déposer un projet sur KissKissBankBank et ainsi solliciter le soutien du public, » dit une description de l’entreprise publiée sur le site de BPI France.

Consultez:  Capitalisme, crowdfunding, démocratie: Sauver les médias, de Julia Cagé

La mission de KissKissBankBank est de favoriser la création indépendante en permettant aux créateurs de conserver 100% de la propriété intellectuelle de leurs projets.

ulule

Selon son site internet, Ulule est le 1er site de financement participatif européen.

Ulule est une plateforme de financement participatif créée en 2010 dont le concept est la collecte de fonds en échange de contreparties.

Lisez: Startup: les trois types de crowdfunding, pour qui et pour quoi ?!

D’après son site, Ulule s’adresse aux « amateurs de musique, de BD, de films, d’aventures entrepreneuriales ou de projets solidaires… »

Depuis quelques années, Ulule est aussi présent au Canada et a réussi à trouver le soutien de la Banque Nationale du Canada.

lydia

Lydia est « l’application de paiement préférée des Français. »

L’idée de Lydia, c’est que n’importe qui peut accepter un paiement en carte bancaire, qu’il soit professionnel ou particulier, explique Cyril Chiche, le fondateur de Lydia, en entrevue avec L’Obs.

Si vous êtes un professionnel, votre inscription prend 3 minutes, dit le fondateur de l’entreprise. « Vous rentrez votre numéro IBan sur le site, ça suffit pour les transferts. »

Le système de paiement de Lydia fonctionne aussi pour le règlement de dettes entre particuliers.

paytop

PayTop est positionnée sur le marché du transfert d’argent et se spécialise entre autres dans le transfert à l’international.

PayTop permet d’envoyer de l’argent par Internet dans 138 pays, d’acheter des devises par carte bancaire, et d’ envoyer du crédit sur mobile, selon son site internet.

Un de ses produits qui a fait les manchettes est sa carte bancaire prépayée qui facilite les voyages à l’étranger en laissant l’utilisateur la recharger dans la devise de son choix.

anaxago.png

Anaxago est une « plateforme de financement participatif dédiée aux startup et PME de croissance. »

Anaxago est une plateforme d’equity crowdfunding mettant les entrepreneurs et les investisseurs en relation.

Pour pouvoir investir via Anaxago, le ticket d’entrée est de 1000 euros minimum.

En bref, Anaxago donne l’opportunité à un investisseur particulier de se glisser dans la peau d’un capital risqueur.

Top 5

lemonway

Nous avons déjà parlé de Lemon Way sur Finobuzz.  En effet, cette entreprise figure dans notre sélection des 5 FinTech françaises à surveiller en 2016.

Lemon Way est une solution de paiement mobile. Elle propose des solutions logicielles de paiement  autour de son usine de paiement légère Wonderpay depuis l’année 2007.

Lemon Way exerce notamment son activité sur le continent africain.

Consultez: Quel pays d’Afrique accueille le plus de millionnaires ?!

veracash

VeraCash propose le Service VeraCarte qui vous permet d’acheter de l’Or, de l’Argent et du Diamant 100% physiques. Ce service s’accompagne d’une  carte VeraCarte MasterCard.

« Le Service VeraCarte c’est l’assurance d’avoir une épargne diversifiée, tangible et disponible immédiatement, partout dans le monde, » selon son site internet.

Voila une manière simple de diversifier son patrimoine sans avoir à acheter et conserver des lingots d’or dans son coffre !!

Top 3

kantox.png

À l’instar de Lemon Way, nous avons déjà présenté Kantox sur Finobuzz. En effet, cette firme fait aussi partie de notre sélection des 5 FinTech françaises à suivre en 2016.

Kantox a développé une plateforme d’échange de devises dédiée aux PME et entreprises de taille intermédiaire, en « peer-to-peer ».

Son objectif est d’éviter les frais élevés imposés par les banques et par les courtiers en devises et de gérer les problématiques de change des PME comme le ferait un grand groupe.

hipay.png

HiPay est une spin-off [scission d’entreprise] de HiMedia créée fin 2014. L’entreprise est spécialisée dans le paiement en ligne.

Initialement centrée sur le micro-paiement, HiPay a su prendre une nouvelle trajectoire en misant sur la monétique: transactions, transferts, paiement par carte en ligne, etc.

HiPay est cotée à la Bourse de Paris (EPA:HIPAY). Depuis le début de l’année, le titre a progressé de 36.78% pour s’échanger contre 12.05 euros le 21 juin 2016 vers 14h45 heure de Paris.

dalenys

Dalenys est spécialisée dans le « paiement marketing », c’est-à-dire sur la « collecte et l’exploitation des données transactionnelles et comportementales pour optimiser les ventes des sites e-commerce et des magasins physiques, » selon un article de Les Echos.

L’objectif de Dalenys est d’atteindre 5 milliards d’euros de flux de paiements encaissés à l’horizon 2018.

Dalenys se transige sur l’Euronext Bruxel (EBR:NYS). Depuis le début de l’année, le titre a gagné 19.85 % pour se négocier contre 8.15 euros le 21 juin 2016 vers 15h heure de Paris.

Source: [FW500] Le Top 30 des Fintech françaises

[Photo de couverture: réalisation Finobuzz avec flamingtext]

Visitez votre page  Fintech & High Frequency Trading
Sur Amazon:
The Fintech Book: The Financial Technology Handbook for Investors, Entrepreneurs and Visionaries

Poursuivez avec: FinTech: Moneytis lève 300 k€ pour le Booking.com des transferts d’argent

Donnez un petit coup de pouce à Finobuzz :

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi:

FinTech: 6 risques à ne pas écarter

Capital risque: doublement de l’investissement dans les FinTech en 2015

Entrepreneurs: Trois sites pour créer votre logo en quelques clics !!!

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

9 réponses à “Top 10 des FinTech françaises

  1. Pingback: La blockchain étudiée pour le post-marché des PME en Europe | Finobuzz·

  2. Pingback: rexit: un « changement massif de paradigme,  dit Janus Capital | «Finobuzz·

  3. Pingback: Brexit: un « changement massif de paradigme,  dit Janus Capital | «Finobuzz·

  4. Pingback: « La désintégration de l’UE est irréversible,  dit George Soros | «Finobuzz·

  5. Pingback: FinTech: BlackFin lance un fonds de capital-risque de 120 millions d’euros | Finobuzz·

  6. Pingback: Amazon Launchpad, le « tremplin pour l’innovation  des startups arrive en France | «Finobuzz·

  7. Pingback: Crowdfunding: Ulule lève 5 millions d’euros pour se déployer en Europe | Finobuzz·

  8. Pingback: Infographie: Les 27 licornes du secteur FinTech | Finobuzz·

  9. Pingback: Infographie: la France en tête de la finance alternative en Europe | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s