Le « lâcher prise »: accepter ses limites pour rebondir

SOTFF-po-kung-fu-panda-23998226-853-480

Finobuzz – Le « lâcher prise »: accepter ses limites pour rebondir

Quand on est dans le trou, dans un cul de sac, désespéré(e), à deux doigts de commettre une erreur irréparable, la seule et unique solution pour s’en sortir est de lâcher prise, autrement dit d’accepter nos limites et de commencer à nous transformer.

Si jamais vous vous retrouvez dans un bateau qui coule, l’énergie pour changer de bateau est plus productive que l’énergie pour colmater les trous. » – Warren Buffett

200 (2).gifLorsque la déprime n’est plus de la déprime mais se transforme en dépression, par exemple après avoir connu un échec cuisant ou suite à un autre événement traumatisant, une méthode puissante pour s’en sortir et rebondir est de lâcher prise, disent les experts.

[Déf: La déprime est un état psychologique passager qui implique une baisse de tonus et de moral. Si une déprime qui s’installe dans le temps, il peut s’agir d’une dépression.

La dépression est un trouble mental caractérisé par des épisodes de baisse d’humeur (tristesse) accompagnée d’une faible estime de soi et d’une perte de plaisir ou d’intérêt dans des activités habituellement ressenties comme agréables par l’individu.]

Ce concept du lâcher prise est développé par Marie Berube, une psychologue co-auteure du livre Oser changer. Pour comprendre ce concept, il faut partir de son opposé: le contrôle.

« Tous, à des degrés divers, nous aimons bien avoir le contrôle, que ce soit sur notre travail ou des parties de celui-ci, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, sur les autres peut-être. Nous aimerions bien parfois avoir le contrôle sur des événements qui, justement, sont hors de notre contrôle, » lit-on dans un article de Marie Berube.

Et parfois, pour vous en sortir, il faut comprendre et accepter que la seule et unique variable que vous pouvez vraiment contrôler est votre perception des choses. Vous vous donnez alors une chance de vivre moins de stress, dit la spécialiste.

Lisez: Quels sont les traits de caractère des entrepreneurs à succès ?!

« Dans tous les événements qui nous arrivent, il est important de faire la différence entre ce que nous pouvons contrôler, ce que nous pouvons influencer et ce que nous ne pouvons ni contrôler, ni influencer. Faire une distinction entre les trois est sans doute une première étape dans le lâcher prise. »

Que devez-vous « lâcher » ?

Pour pouvoir comprendre ce que nous devons lâcher, il faut déjà savoir ce que nous tenons, constate un article du site Psychologies. 

Au commencement de toute « prise » se trouve l’ego, une conviction, un ressenti dont tout découle, dit l’écrivain Gilles Farcet cité dans cet article.

« « Seul contre tous », « Après moi le déluge », telles sont en somme les deux croyances sur lesquelles se dresse l’ego. Lâcher-prise, c’est abandonner une illusion, celle de la séparation, » explique-t-il.

Lâcher prise ou laisser aller ?

Bien qu’il s’agit de notions cousines, il existe bel et bien une différence fondamentale entre le concept du lâcher prise et le laisser aller.

« Le lâcher-prise vise à déshabiller l’individu de ses illusions pour le recentrer, alors que le laisser-aller aurait plutôt tendance à lui faire baisser les bras devant celles-ci et à le disperser, » écrit Mélik Nguédar dans un article de Clés.

Lâcher prise ne signifie pas laxisme ou abandon, confirme de son côté Patricia Penot, sophrologue, dans un article de L’Express.

« Cela veut dire qu’on accepte de regarder une situation d’un autre point de vue en renonçant à tout contrôler, pour soi-même et pour les autres.(…) Se recentrer sur soi afin de calmer ses émotions, ses peurs, ses pensées, son corps permet de trouver une autre dynamique de fonctionnement. »

Qu’est-ce qui vous tape sur les nerfs ?!

Le principe du lâcher prise est de rechercher ce qui ne vas pas chez nous (et aussi ce que l’on reproche aux autres).

« Lorsque quelqu’un nous tape sur les nerfs, il faut comprendre que bien souvent, c’est qu’il y a quelque chose en nous qui nous tape sur les nerfs, » rappelait le psychologue Jean-Marc Labrèche dans une entrevue sur Canal Vie.

En effet, si un geste ou comportement de l’autre nous agace, c’est qu’il vient nous rappeler une histoire qui nous appartient, poursuit-il.

Conclusion:

« Lâcher prise implique donc parfois de nous changer nous-même ou de nous accepter avec nos limites, nos valeurs, ce qui nous permet d’accepter les autres bien plus aisément, » écrit Marie Berube.

Être flexible, c’est accepter de lâcher prise si les moyens que nous utilisons ne fonctionnent pas; c’est aussi essayer autre chose, une autre stratégie, poursuit l’experte.

« C’est aussi nous mettre en recherche active de d’autres moyens pour arriver à nos fins. C’est accepter de laisser aller un certain contrôle. »

giphy (6).gif

Finalement, lâcher prise, c’est un peu mettre en pratique ce que disait Serge Gainsboug:

Je connais mes limites, c’est pourquoi je vais au-delà.

Sources:

Marie Berube, Lâcher prise: quelques moyens pour y arriver, oserchanger.com

Mélik Nguédar, 15 clés pour lâcher prise, cles.com

Pascale Senk, Lâcher prise, c’est accepter ses limites, psychologies.com

Canal Vie, Le lâcher-prise – Entrevue avec Jean-Marc Labrèche, psychologue

L’Express L’Entreprise, Six exercices pour apprendre à lâcher prise

Quelques livres pour aller plus loin:

Petit cahier d’exercices du lâcher-prise de Rosette Poletti

Apprendre à Lâcher prise, c’est malin de Cécile Neuville

Savoir lâcher prise : Méditations quotidiennes de Melody Beattie

[Crédit photo de couverture: theyongfolks.com]

Poursuivez avec: Life Hacking: devenez un « Super-apprenant » [Superlearner] !!!!

Donnez de l’élan à Finobuzz:)

0-CrGDjfDRnEUnCC0h

Finobuzz vous recommande aussi: 

Blue Zone, Red Zone: transformer les conflits en opportunités

Comment Tétris peut lutter contre le stress post traumatique ?!

Sept hobbies qui vous rendront plus intelligent, selon les chercheurs

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

4 réponses à “Le « lâcher prise »: accepter ses limites pour rebondir

  1. Pingback: 5 sites pour avoir plus de Fans: Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, etc. | Finobuzz·

  2. Pingback: « Ils sont fous ces génies  : les troubles psychologiques des grandes personnalités | «Finobuzz·

  3. Pingback: Les manipulateurs causent le burn-out des surdoués | Finobuzz·

  4. Pingback: La difficulté de l’adaptation professionnelle à l’étranger est sous-estimée | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s