The Misfit Economy: 5 leçons d’innovation données par les pirates

giphy

Finobuzz – Lecture – The Misfit Economy: 5 leçons d’innovation données par les pirates [et autres marginaux]

« C’est un(e) marginal(e) !!! Ne faites pas attention à ce « cas social » !!! » Si vous avez déjà dit quelque chose du genre un jour, vous allez y repenser à deux fois après avoir lu le livre The Misfit Economy de Alexa Clay et Kyra Maya Phillips.

Trinquons mes jolis Yo ho ! Yo ho yo ho, nous sommes les pirates les forbans ! Nous sommes des canailles, de maudit pirates !! – Pirates des Caraïbes

stock-vector-vector-group-of-white-sheep-and-a-black-sheep-178494905Steve Jobs, le fondateur de l’empire Apple, ou Richard Branson, le capitaine du navire Virgin, vous avez forcément dû en entendre parler…

Mais, connaissez-vous le point commun entre M. Steve Jobs et Sir Richard Branson ?! Oui, ok il s’agit de deux entrepreneurs à succès. Mais après ?!

Et bien, ils partagent tous les deux un ADN hybride !!

Celui d’entrepreneur et de… marginal [Misfit], remarquent Alexa Clay et Kyra Maya Phillips, les auteures du livre The Misfit Economy: Lessons in Creativity from Pirates, Hackers, Gangsters and Other Informal Entrepreneurs

46061_MisfitEconomy_TwitterBackground_B4.jpg

Ne loupez pas: 7 MOOCs indispensables pour les entrepreneurs et les financiers 

En fait, la seule vraie différence qu’il existe entre nos grands entrepreneurs à succès et les personnes que nous marginalisons (pirates, hackers, criminels, etc.) est que ces derniers ont commis une « erreur » lorsqu’ils étaient jeunes, et qu’ils ont filé du « coté obscur de la force » …

Pensez un peu à ce qu’a dit le pirate Bellamy lors de son procès en 1720:

« Ils nous dénigrent, les escrocs nous dénigrent, alors qu’il n’y a qu’une différence, ils volent les pauvres sous couvert de la loi, alors que nous volons les riches sous la seule protection de notre courage. » [Source: pirates-corsaires.com]

Entrepreneurs et marginaux, même ADN

Misfit_Economy-copy-1024x982En étudiant le parcours de pirates au large de la Somalie, de hackers, de gangstas et de criminels et autres personnes « marginales » , les deux auteures ont dressé un portrait des méthodes d’innovation communes aux personnes qui survivent tapies dans l’ombre.

Et bizarrement [ou non], ces approches ressemblent comme deux gouttes d’eau aux grands principes que prônent les gourous de la Silicon Valley

Lisez: Silicon Valley: 7 citations de Reid Hoffman, cofondateur de LinkedIn

En fait, selon leur analyse, en situation de péril et / ou de survie, l’innovation s’articule autour de 5 grands piliers: 1. Bousculer, 2. Copier, 3. Hacker,  4. Provoquer, et 5. Pivoter.

C’est en utilisant une de ces 5 stratégies ou en les combinant que les marginaux (pirates, hackers, gangstas, etc.) trouvent et créent leurs innovations, dit le livre  The Misfit Economy.

Les 5 piliers de l’innovations chez les marginaux

  • 1/ Bousculer [Hustle]

Toute chose se trouve, d’un pouvoir éternel, en secret, reliée à toutes les autres, si bien qu’on ne saurait cueillir une fleur sans bousculer une étoile. » – Francis Thompson

Dans le contexte de l’économie parallèle, bousculer signifie créer quelque chose à partir de rien. De bouger rapidement, d’échanger une chose par une autre [troc] et de créer d’une façon pro-active vos opportunités pour arriver à vos fins, disent les auteures.

stock-vector-vector-illustration-calligraphy-hustle-graphics-design-for-t-shirts-vintage-graphic-design-hand-387280093Bousculer veut dire « se salir les mains, être agile et adaptable, être travaillant, trouver des ressources, être résilient, avoir de la jugeote, du culot et du charisme. »

Il s’agit d’une approche similaire à celle de l‘innovation frugale.

Les choses doivent être faites, avec le minimum vital, pour créer sa propre destinée.

Ne manquez pas: Les 8 commandements de l’innovateur frugal

Lorsque vous bousculez, il n’y a pas vraiment de plans pré-établis, vous improvisez et êtes réactif face aux événements qui se présentent devant vous.

Lorsque vous bousculez, vous scrutez une idée, une opportunité, et vous y allez avec le minimum de ressources possibles.

stock-photo-restricted-freedom-concept-and-constrained-opportunity-symbol-as-a-bird-caught-and-entangled-in-a-342286940« La plupart des innovations viennent des contraintes – du challenge à la rareté. »

Vous allez commencer à bousculer à partir de votre chambre ou de votre garage, en vous focalisant sur ce que vous avez (non pas sur ce que vous n’avez pas).

L’endurance sera votre meilleure alliée en attendant que votre innovation porte ses fruits, dit le livre The Misfit Economy.

  •  2/ Copier

Pardon, Sire. Ce n’était pas mon intention. Mon piège est tendu. » – Robin des bois (1973)

Pour les chinois, les entrepreneurs sont des sortes de « Robin des bois » qui volent aux riches pour reverser aux pauvres, lit-on dans le livre d’Alexa Clay et Kyra Maya Phillips.

18673983Ce processus de vol de la propriété intellectuelle s’appelle shanzhai.

Consultez: Innover ou imiter, telle est la question 

Dans le contexte de l’économie parallèle, l’innovation shanzhai est « intelligente et lucrative. »

Elle permet à des nouveaux venus de tirer profit d’un marché déjà existant ultra rapidement, simplement en imitant les produits de ce marché et en les distribuant à moindre coût.

Pensez à la publicité suivante:

En fait, le Shanzhai n’est pas une méthode de création de nouveaux produits, mais plutôt une méthode ingénieuse qui regroupe des produits déjà existants dans un autre produit.

Copier pour simplement copier est purement inutile, mais copier pour améliorer et s’inspirer peut être intéressant…

Lisez: TED: « D’où viennent les bonnes idées ?! » de Steven Johnson

Apprendre à innover nécessite de reconnaître que d’autres personnes ont parfois de meilleures idées que nous, et que nos « idées nouvelles » ont très souvent été découvertes par d’autres personnes avant nous…

4371001458_5e12899950Ultimement, ce n’est pas ce que vous êtes capable d’imaginer qui a de l’importance, mais bel et bien ce que vous êtes capable de créer.

Si quelqu’un vous vole votre idée pour l’améliorer, au final, ce n’est qu’une flatterie pour l’innovateur, quelque chose que d’autres « marginaux », les hackers et leur culture du partage et de l’information libre et gratuite, ont très bien compris…

La copie permet d’accélérer la diffusion des innovations et d’éviter la formation de monopoles, , dit le livre The Misfit Economy.

  • 3/ Hacker [Pirater]

Le problème n’est pas le problème… Le problème c’est ton attitude face au problème…” – Pirates des Caraïbes

citation_de_goethe_avec_le_pirate_anonyme_cartes_postales-rfff610e189514a6fa268666d2a855538_vgbaq_8byvr_324Selon la définition de Eric S. Raymond donnée dans son livre The Jargon FIle (un dictionnaire devenu une « bible » pour les Hackers consultable ici) un hacker est:

« Une personne qui apprécie les challenges intellectuels qui demandent de surmonter ou de contourner des limitations.« 

Ne manquez pas: The Hacker Manifesto: l’éthique des pirates informatiques

Dans le cadre de l’économie de l’ombre, hacker signifie prendre aux institutions pour créer un changement, pour le meilleur (et pour le pire).

Hacker signifie aussi connaitre les moindres recoins du système qui nous intéresse pour pouvoir mieux le mettre en pièces détachées.

« Connais ton ennemi » est le mantra des hackers, dit le livre The Misfit Economy.

Consultez: 10 citations de L’Art de la guerre de Sun Tzu

stock-vector-pirate-map-141290527 (1)Selon Mark Zuckerberg, le fondateur de l’empire Facebook, « hacker est une manière de construire quelque chose et de tester les frontières de ce qui peut être fait. »

Les hackers partent du principe que « rien n’est jamais totalement terminé. »

Ils apprennent par de petites itérations (essai-erreur).Cette philosophie est très bien retranscrite par Eric Ries, dans son livre Lean Startup:

« This is one of the most important lessons of the scientific method: if you cannot fail, you cannot learn.”

Lisez: Richard Branson: « C’est la façon dont on apprend de nos erreurs qui nous définit » 

téléchargement (6)L’objectif des hackers est de disrupter (seul ou en petit groupe) les conventions des organisations.

En fait, selon Ivan Arreguin-Toft, un expert en conflit avec asymétrie, sur une période de 200 ans, 30 % des batailles opposant une grosse armée à un petit nombre  d’individus ont été gagnées par la plus petite armée…

La capacité de la petite armée à reconnaître facilement les changements de situations et de s’y adapter rapidement justifie ce chiffre.

Cette statistique rappelle l’avantage qu’ont les hackers et leur petit nombre pour perturber, pour disrupter les conventions et apporter de nouvelles solutions.

Consultez: « PS I Love You »: le Growth Hacking, c’est quoi ?!

Pour un hacker, un système peut toujours être amélioré.

Les hackers voient leurs projets comme des organismes vivants, qui, sans attention et sans travail constant, finiront par mourir.

Pour en savoir plus sur les hackers et leur vision du monde, nous vous suggérons la lecture de l’excellent livre L’Ethique des hackers de Steven Levy.

  • 4/ Provoquer

Think Outside The Box

stock-photo-angry-bearded-man-wearing-bunny-ears-waves-carrot-to-attack-347159654Provoquer signifie faire naître des émotions (colère, tristesse, joie, etc.), des sentiments, des désirs ou de l’action chez les autres, dit le livre The Misfit Economy.

Lisez: Blogueurs: Transformez les Likes par des émoticônes

Si vous voulez un exemple de provocation poussé à l’extrême, un exemple que j’adore, prenez deux secondes pour [re]visionner cet extrait du film Braveheart:

Et bien oui, provoquer, ça va jusqu’à montrer ses fesses au monde !!!! Et non, ils ne sont pas fous ces écossais, ils sont courageux ces écossais !!!

Dans le cadre de l’économie parallèle, provoquer signifie surtout sortir de la réalité, imaginer quelque chose de différent, de piquer les gens pour briser les conventions d’affaires usuelles et les amener à prendre conscience de nouvelles possibilités…

stock-vector-black-sheep-to-climb-the-stairs-try-to-see-behind-the-wall-flat-design-and-vector-illustration-268325684Le principe de la provocation n’est pas d’avoir toutes les réponses.

Il s’agit de créer les conditions pour qu’une nouvelle conversation prenne forme, de briser l’orthodoxie ordinaire, et d’encourager la création d’alternatives non conventionnelles et imaginatives.

Ne manquez pas: Leadership: 4 stratégies pour devenir Influenceur

Ultimement, provoquer est apprendre à se connaitre et à sortir de son statu quo, disent les auteures du livre, de briser nos routines et de sortir de notre zone de confort.

stock-vector-creative-idea-think-out-of-the-box-vector-illustration-310319348Les provocateurs secouent les organisations, amènent de nouvelles manières de voir les choses, et apportent des solutions pour réparer ce qui ne fonctionne pas actuellement, dit le livre The Misfit Economy..

Dans les mots de Sir Richard Branson:

« Les gens me disent souvent que la manière de Virgin de penser en dehors de la boite est géniale, mais ils sont surpris lorsque je leur réponds: « En fait, nous ne pensons pas en dehors de la boite! Nous n’avons tout simplement pas laissé de boite se construire au départ. » »

  • 5/ Pivoter

The only way to win is to learn faster than anyone else.” – Eric Ries – Lean Startup

SURF-THE-WAVE Il est courant de parler de pivot dans la vie des stratups ou dans la stratégie des grosses organisations, constatent Alexa Clay et Kyra Maya Phillips dans leur livre.

Lisez: Les 3 attitudes face au changement de l’entreprise

Mais, dans le contexte de l’économie de l’ombre, lorsque les auteures parlent d’un pivot, elles parlent d’un pivot « personnel. »

Les auteures font référence à un événement qui change drastiquement la vision de choses d’une personne, drastiquement sa vie et l’encourage à courir après quelque chose de plus « grand », de plus « inspirant. »

brace-yourself-pivot-pkvbvhPivoter signifie avoir le courage de poursuivre dans de nouvelles voies, même en cas de doutes, ou de pressions exercées par l’extérieur, de résistance venant d’une organisation ou d’une opposition venant de la société, dit le livre The Misfit Economy.

Pivoter demande la volonté de se transformer profondément et d’entrer dans une zone inconnue, en dépit de nos peurs et de nos craintes.

Consultez: Blue Zone, Red Zone: transformer les conflits en opportunités

Pivoter demande généralement de savoir se mettre en retrait des choses qui nous entourent, de se couper du monde, de savoir entrer en « ermitage » pour trouver de l’inspiration, et revenir avec des idées nouvelles, disent les auteures.

stock-vector-hand-fist-old-ribbon-or-print-tees-and-background-vector-379478803« La solitude offre un espace d’incubation, pour pivoter au large de ce que vous connaissez, ou de ce que vous pensez connaitre, » écrivent-elles.

En laissant tout derrière vous, vous êtes parfois obligé de vous réinventer radicalement, soulignent les auteures.

« Les pirates se tiennent debout pour leur indépendance et pour l’aventure. Vous avez la liberté de créer vos propres règles, et votre vie dépend de vos propres ressources. »

Ne loupez pas: Entreprendre, c’est « sauter d’une falaise et construire un plan pendant la descente »

Conclusion

 La société est comme un navire ; tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail. »  – Henrik Ibsen

Les criminels et autres marginaux ont beaucoup plus à nous apprendre qu’on ne pourrait le penser à première vue, et leurs méthodes d’innovation se retrouvent déjà dans nos startups et nos entreprises.

« Les étudiants ne travaillent plus uniquement pour coller avec un environnement scolaire et « consommer » de la connaissance, mais ils dirigent leurs propres études pour développer leurs passions et connaissances en collaboration avec les autres, » lit-on dans  The Misfit Economy.

La percée des méthodes des criminels et autres marginaux dans nos sociétés n’est pas une utopie, c’est quelque chose de bien réel, concluent les auteures.

Finissons cet article sur cette citation à méditer d’Anacharsis:

“ Il y a trois sortes d’êtres : les vivants, les morts et les marins. ”

Finobuzz vous souhaite bon succès dans vos projets !!!

giphy (2).gif

Sur Amazon:

Poursuivez avec: Life Hacking: devenez un « Super-apprenant » [Superlearner] !!!!

Finobuzz vous recommande aussi:

 Innovation et start-up: trois conseils de stars du hip-hop

 Promouvoir son business comme Cookie Lyon

Voici pourquoi les skaters sont des super entrepreneurs !!! 

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

18 réponses à “The Misfit Economy: 5 leçons d’innovation données par les pirates

  1. Pingback: Blogueurs: Et si vous passiez aux dons récurrents ?! | Finobuzz·

  2. Pingback: Trois livres sur la programmation serveur avec PHP | Finobuzz·

  3. Pingback: Affaire LendingClub: Tornade dans le monde du crowdfunding ?! | Finobuzz·

  4. Pingback: Chers parents : Laissez vos enfants utiliser des logiciels open source | Finobuzz·

  5. Pingback: Sept éditeurs HTML gratuits et incontournables | Finobuzz·

  6. Pingback: Des hackers percent le réseau interbancaire Swift | Finobuzz·

  7. Pingback: Comment lire un fichier .php avec EasyPHP ?! | Finobuzz·

  8. Pingback: Trois sites d’infographies gratuites incontournables | Finobuzz·

  9. Pingback: Innovation et créativité: 10 citations d’Albert Einstein à méditer | Finobuzz·

  10. Pingback: « Ils sont fous ces génies  : les troubles psychologiques des grandes personnalités | «Finobuzz·

  11. Pingback: Quel est le langage de programmation le plus populaire en 2016 ?! | Finobuzz·

  12. Pingback: Great By Choice: comment les grandes entreprises survivent au chaos ?! | Finobuzz·

  13. Pingback: Originals: Pourquoi les « enfants prodiges  ne deviennent pas de grands entrepreneurs ?! | «Finobuzz·

  14. Pingback: 17 lois pour devenir entrepreneur, selon James Altucher | Finobuzz·

  15. Pingback: Silicon Valley: la disruption digitale expliquée en cartoons | Finobuzz·

  16. Pingback: The Science of Growth: Comment certaines startups deviennent des licornes ?! | Finobuzz·

  17. Pingback: Hacking Growth: comment propulser son entreprise vers le succès ?! | Finobuzz·

  18. Pingback: Les Fintech sont-elles des organisations pirates? | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s