Les 8 commandements de l’innovation frugale

frugalinnovator.jpg

Finobuzz – Les 8 commandements de l’innovateur frugal, selon Charles Leadbeater

« C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes » … Et c’est surtout en recyclant et en réutilisant  les vieilles choses, d’une nouvelle manière, que l’on crée les meilleures innovations…  

stock-photo-jugaad-business-sign-series-frugal-innovation-entrepreneur-limited-resources-158857415Parti de l’Inde, le « Jugaad« , plus connu sous son appellation contemporaine d’innovation frugale, s’est répandu de partout dans le monde.

Plus qu’une méthode, ce système D local indien est une véritable philosophie.

L’innovation frugale est une démarche consistant à répondre à un besoin de la manière la plus simple et efficace possible en utilisant un minimum de moyens.

« Elle est souvent résumée par le fait de fournir des solutions de qualité à bas coût ou d’innover mieux avec moins, » explique Wikipedia.

Dans son livre The Frugal Innovator: Creating Change on a Shoestring Budget
Charles Leadbeater explique que l’innovation frugale se structure autour de huit grands commandements.

Les 8 commandements de l’innovation frugale

Voici les 8 commandements de l’innovation frugale dévoilés par Charles Leadbeater dans son livre:

  • 1 / Le monde réel avant tout

Les innovateurs frugaux travaillent dans le monde réel, là où leurs innovations doivent vraiment fonctionner, plutôt que dans un monde artificiel, avec toutes les ressources nécessaires, etc.

Les labos scientifiques ont toujours leur place, mais l’innovateur frugal n’attendra pas pour tester rapidement son prototype dans le monde réel, ce qui réduit le risque de création d’un prototype séduisant sur le papier, en laboratoire, mais pas en pratique.

  • 2/ Du design mais pas trop

Le design des produits est important mais ce que veulent vraiment les gens est des produits avec un design qui rentre dans leur quotidien et leur offrent des solutions efficaces, dit Charles Leadbeater.

Pour l’innovateur frugal, trop de design tue le design, notamment car il augmente le coût des produits en les rendant souvent plus complexes à fabriquer…

  • 3/ La proximité est votre alliée

stock-photo-close-up-of-human-hand-holding-earth-planet-elements-of-this-image-are-furnished-by-nasa-198515573Savoir comment vivent les gens, comment ils accueilleront un produit et savoir ce qu’ils auront besoin en plus de ce produit, est un élément vital pour l’innovateur frugal.

Pour cela la proximité s’impose au même titre que les tests rapides dans le monde réel, afin d’améliorer et / ou de modifier dans les plus brefs délais le produit pour qu’il corresponde aux attentes des consommateurs.

La « méthode Agile » et l’itération font donc entièrement partie du processus d’innovation frugale.

Ne manquez pas: Gestion de projet: Méthodes Classiques vs. Méthodes Agiles

  • 4/ Emprunter permet d’aller plus vite

Pourquoi réinventer la roue lorsqu’elle a déjà été créée ?!

Afin de gagner du temps et d’être toujours plus proche du monde réel, les innovateurs frugaux n’hésitent pas à emprunter des processus et des produits déjà existants et à les améliorer, souligne Charles Leadbeater.

stock-vector-eco-friendly-ecology-concept-with-tree-background-vector-illustration-295860833Lisez: Innover ou imiter, telle est la question 

L’innovation frugale ne concerne pas seulement la création d’objets du futur mais aussi la réutilisation et le recyclage de produits déjà existants, en leur donnant une nouvelle vie.

L’innovation frugale combine donc les deux formes d’innovations généralement reconnues: l’innovation radicale (de rupture) et l’innovation incrémentale. 

[Déf: Une innovation incrémentale est une « amélioration progressive et continue par petites touches. » Une innovation radicale correspond à un « bouleversement technologique, [à un] changement de comportement des utilisateurs. » Source: upmf-grenoble]

Dans les mots d’Albert Einstein:

Inventer, c’est penser à côté. »

  • 5/ Créez des alliances, partagez vos connaissances

Une innovation à succès n’est que rarement le résultat d’un seul individu isolé.

Elle nécessitera la contribution de plusieurs acteurs avec lesquels l’innovateur devra s’allier et partager ses connaissances pour faire évoluer le produit.

Cette approche est similaire à celle de l’économie du partage.

Pour en savoir plus: Uberisation: les 4 piliers de l’économie collaborative

  • 6/ Restez flexible, pensez Agile

 Remarquez que l’arbre le plus robuste cède facilement tandis que le bambou ou le saule survit en pliant sous le vent. » – Bruce Lee

L’innovateur frugal doit être capable de trouver de nouvelles manières de faire les choses lorsqu’il se heurte à un obstacle.

« Il est pragmatique et n’a pas peur de prendre un détour [un chemin de traverse] pour arriver à destination », écrit Charles Leadbeater.

Dans les mots d’Eric Lies, auteur du livre Lean Startup, il s’agit de pivoter.

Pour pivoter, il faut se focaliser sur les consommateurs et le besoin que vous êtes en train d’essayer de combler, pas sur le produit ou le service que vous développez.

Les innovateurs frugaux ne sont pas attachés à leur produit (service), ils s’en détachent pour pouvoir mieux modifier ce qu’il y a à changer.

  • 7. Système D pour « Débrouillardise »

Being a Project Manager is Easy, It’s Like Riding a Bike, Except the Bike is on Fire, You’re on Fire, Everything is on Fire,  And You’re in Hell «  – Anonymous

Dans un environnement complexe, mouvant et incertain et il est très difficile de créer des plans rationnels avec exactitude.

Ne manquez pas: Gestion de projet: « Ne tombez pas en amour avec vos plans »

Par conséquent, les innovateurs frugaux sont passés maître dans l’art de la débrouillardise et de la tolérance à l’ambiguïté.

Créativité et adaptabilité sont les deux piliers principaux de l’innovation frugale.

  • 8. Les contraintes sont vos amies, utilisez les crises pour être créatif

À l’instar des judokas qui utilisent la force de leur adversaire à leur encontre, les innovateurs frugaux utilisent les contraintes qui pèsent contre eux pour qu’elles jouent en leur faveur.

ConsultezEt si on redevenait ingénieux ?

L’innovateur frugal utilise également la crise de manière créative pour dégager de nouvelles solutions, faire perdre des habitudes et faire accepter des approches non conventionnelles, selon Charles Leadbeater.

Dans les mots de Tara Hunt, auteure du livre The Power of Social Networking: Using the Whuffie Factor to Build Your Business:

La récompense ultime pour celui qui embrasse le chaos n’est pas seulement l’inventivité, l’agilité, la possibilité de prévoir et d’évoluer avec le temps et tout le plaisir que cela implique.

L’ultime récompense pour celui qui embrasse le chaos est de devenir influenceur ultime.

Finobuzz vous souhaite bon succès dans vos projets !!! 

[Source: Inspiré de The Frugal Innovator: Creating Change on a Shoestring Budget de  Charles Leadbeater.]

Poursuivez avec:  Et si vous passiez à l’entrepreneuriat social ?!

Sur Amazon: Innovation Jugaad. Redevons ingénieux !

Finobuzz vous recommande aussi: 

« PS I Love You »: le Growth Hacking, c’est quoi ?!

7 MOOCs indispensables pour les entrepreneurs et les financiers

Silicon Valley: 7 citations de Reid Hoffman, cofondateur de LinkedIn

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

13 réponses à “Les 8 commandements de l’innovation frugale

  1. Pingback: Blue Zone, Red Zone: transformer les conflits en opportunités | Finobuzz·

  2. Pingback: Leadership: 4 stratégies pour devenir Influenceur | Finobuzz·

  3. Pingback: Surdouance, bipolarité et psychopathie | Finobuzz·

  4. Pingback: Imprimante 3D: dans quel titre investir pour profiter de la vague ?! | Finobuzz·

  5. Pingback: Vidéo: Et un génie anglais créa… l’Hoverbike [dans son garage] !!! | Finobuzz·

  6. Pingback: Assurtech: Swiss Re lance un accélérateur en Inde | Finobuzz·

  7. Pingback: La gestion de projet pour les nuls [en 6 articles] | Finobuzz·

  8. Pingback: The Misfit Economy: 5 leçons d’innovation données par les pirates | Finobuzz·

  9. Pingback: Innovation et créativité: 10 citations d’Albert Einstein à méditer | Finobuzz·

  10. Pingback: Les banques ne doivent pas sous-estimer Facebook Messenger | Finobuzz·

  11. Pingback: L’économie du partage : l’auberge espagnole | Finobuzz·

  12. Pingback: Ecosia: le moteur de recherche qui plante des arbres | Finobuzz·

  13. Pingback: Hacking Growth: comment propulser son entreprise vers le succès ?! | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s