Uberisation: les 4 piliers de l’économie collaborative

stock-vector-together-we-stand-big-little-fish-eats-big-fish-168737675

Finobuzz – Uberisation: les 4 piliers de l’économie collaborative, selon Aurélie Duthoit

Dans son Petit manuel d’économie collaborative : A l’usage des entreprises, Aurélie Duthoit, cofondatrice de Babyloan et experte de l’économie collaborative dresse la liste des quatre principes fondamentaux de cette « nouvelle économie ».


L’économie collaborative, popularisée par Uber et Airbnb, on arrête pas de nous en parler car il s’agit d’un « nouveau concept. »

L’économie collaborative, aussi connue sous l’appellation « Uberisation », devrait représenter  335 milliards de dollars d’ici 2025, selon le cabinet PwC.

L’économie collaborative est un nouveau concept à la croisée de l’économie d’usage, de l’économie relocalisée et de l‘économie circulaire, un concept axé sur l‘innovation, l’infrastructure et les outils numériques.

Ne loupez pas: L’adoption de la FinTech doublera en 2016, selon Ernst & Young

stock-vector--world-collaborative-economy-illustration-vector-illustration-of-world-sharing-economy-in-now-251849197 (1)Selon Wikipédia (un des plus gros ambassadeurs de l’économie du partage), l’économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d’organisation du travail.

« Elle s’appuie sur une organisation plus horizontale que verticale, la mutualisation des biens, des espaces et des outils (l’usage plutôt que la possession), l’organisation des citoyens en « réseau » ou en communautés et généralement l’intermédiation par des plateformes internet. »

En partant de cette définition, Aurélie Duthoit a isolé dans son Petit manuel d’économie collaborative : A l’usage des entreprises les 4 fondements principaux de l’économie collaborative: 

  • 1/ Les structures horizontales

Ces structures « visent à réduire au minimum le nombre d’intermédiaires entre les parties. » Elles ont pour but une organisation non-hiérarchique, transversale des individus entre eux…

Vous avez toujours rêvé de guillotiner le clown qui se prend pour votre Boss et se comporte comme un chefaillon, pour ne pas dire que c’est un tyran ?!

Et bien l’économie collaborative vous permet de lui trancher la tête, de le faire tomber de son piédestal, de le ramener à notre niveau de terriens, le niveau des êtres humains « libres et égaux. » 🙂

Consultez: 10 extraits de la Déclaration d’indépendance du cyberespace

  • 2/ Les communautés contributrices

L’économie collaborative existe car des gens se réunissent « autour d’intérêts partagés (biens, services, savoirs, etc.) », ce qui permet l’atteinte d’une « masse critique ».

La notion centrale de l’économie collaborative est la « capacité de chacun à se connecter aux autres. »

Et oui, l’avantage indéniable de cette « économie collaborative » est que vous ne travaillez que sur ce qui vous intéresse, et avec les gens que vous voulez, des gens qui ont les mêmes intérêts que vous (votre réseau), pas sur un projet imposé par un « patron » qui vous e*****e !!!!

  • 3/ La mutualisation des ressources 

« La mutualisation permet d‘optimiser les ressources disponibles puisqu’elle suppose de recycler ou de partager les biens existants et/ou en excédent, » écrit Aurélie Duthoit.

Un autre avantage de l’économie collaborative est donc que vous n’avez plus à supporter l’intégralité du fardeau des ressources sur vos épaules.

Vous pouvez échanger, recycler et partager vos ressources et connaissances avec les autres, et inversement…

  • 4/ L’accès plutôt que la possession

L’économie collaborative est intrinsèquement liée à l’économie du partage !!!

« Si je souhaite accéder à un bien à un instant t, ce même bien peut servir à d’autres individus à d’autres moments. »

La notion d‘ouverture et de partage est donc essentielle à l’économie collaborative.

En conclusion, si vous êtes un petit peu familier avec l’éthique des hackers, vous vous apercevrez que ces 4 grands principes fondateurs de l’économie collaborative ne viennent pas de nulle part et sont très semblables à ceux formulés par Steven Levy dans son livre L’Ethique des hackers :

  1. L’accès aux ordinateurs – et à tout ce qui peut nous permettre de comprendre le fonctionnement de notre monde – doit être illimité et total
  2. Toute l’information doit être libre
  3. Ne faites pas confiance aux autorités – faites la promotion de la décentralisation
  4. Les hackers doivent être jugés pour leur hacking, non pas sur des critères bidons tels qu’un diplôme, l’age, la race ou la position
  5. Vous pouvez créer de l’art et de la beauté avec un ordinateur
  6. Les ordinateurs peuvent changer notre vie pour le meilleur

 Lisez: The Hacker Manifesto: l’éthique des pirates informatiques

Pour en savoir plus: Petit manuel d’économie collaborative : A l’usage des entreprises 

Sur Amazon : Uberisation = Économie déchirée ?

Finobuzz vous recommande aussi:

Capitalisme, crowdfunding, démocratie: Sauver les médias, de Julia Cagé

Universités canadiennes: le Business des étudiants étrangers

Facebook poursuivie pour abus de position dominante en Allemagne

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

15 réponses à “Uberisation: les 4 piliers de l’économie collaborative

  1. Pingback: Banques: premier trimestre sous haute tension | Finobuzz·

  2. Pingback: Créer son entreprise à 20 ans : foncez, osez ! | Finobuzz·

  3. Pingback: Capital risque: doublement de l’investissement dans les FinTech en 2015 | Finobuzz·

  4. Pingback: L’explosion du tutorat, symbole de la déchéance de l’ESG-UQAM | Finobuzz·

  5. Pingback: Silicon Valley: 7 citations de Reid Hoffman, cofondateur de LinkedIn | Finobuzz·

  6. Pingback: Infographie: 6 erreurs qui plombent les finances des PME | Finobuzz·

  7. Pingback: Direction de l’Entrepreneuriat: Montréal se suicide | Finobuzz·

  8. Pingback: FinTech: 5 prédictions pour 2016 | Finobuzz·

  9. Pingback: Même les ânes sont doués: les 8 formes d’intelligence, selon Howard Gardner | Finobuzz·

  10. Pingback: Leadership: 4 stratégies pour devenir Influenceur | Finobuzz·

  11. Pingback: Chers parents : Laissez vos enfants utiliser des logiciels open source | Finobuzz·

  12. Pingback: Comment lire un fichier .php avec EasyPHP ?! | Finobuzz·

  13. Pingback: Crowdfunding: Comment choisir la bonne plateforme pour sa campagne ?! | Finobuzz·

  14. Pingback: L’économie du partage : l’auberge espagnole | Finobuzz·

  15. Pingback: Parlez-vous Fintech? Les 25 définitions à connaître absolument | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s