Investir: les obligations canadiennes attirent toujours les étrangers

stock-photo-bull-elk-338880275

Finobuzz – Investir: les obligations canadiennes attirent toujours les étrangers

En période de fuite des capitaux, le Canada, le pays des caribous, reste encore et toujours une terre de refuge pour les investisseurs étrangers à long terme à la recherche de sécurité, selon une note économique de Desjardins.

Bien que les investisseurs des pays émergents retirent leurs billes des obligations canadiennes, ceux venus d’Europe, des États-Unis et de Grande-Bretagne, compensent ce phénomène, dit Desjardins. 

Les réserves officielles des pays émergents ont beaucoup attiré l’attention récemment, constate Jimmy Jean, économiste principal de Desjardins, dans une note économique.

stock-vector-maple-leaf-symbol-of-canada-151401269« En Chine, notamment, les fuites de capitaux appliquent une pression considérable sur le yuan et la banque centrale a dû liquider une partie de ses réserves de change pour éviter un effondrement de la devise. »

Ne loupez pas: Chine, pétrole et billet vert: les 3 risques de 2016

Plus de 350 G$ US d’actifs ont été vendus par la Chine en seconde moitié de 2015, un montant considérable, et les dernières statistiques suggèrent que la tendance s’est poursuivie en début de 2016, souligne l’économiste.

« Les banques centrales de plusieurs autres pays émergents ont été forcées d’emboîter le pas à la Chine. Cette situation a fait craindre une montée des taux obligataires dans les pays avancés, notamment aux États‑Unis.  »

Les obligations américaines ont effectivement été l’instrument privilégié par les pays émergents pour placer leurs accumulations de réserves ces dernières années.

Cependant, le Canada aurait pu aussi être affecté, selon Jimmy Jean.

Consultez: Les obligations canadiennes ont rapporté 3,6% en 2015

stock-photo-a-savings-bond-put-out-by-the-government-of-canada-14635126« Au cours des dernières années, l’intérêt des investisseurs étrangers pour les obligations s’est accru. Les étrangers détenaient moins de 15 % des obligations fédérales canadiennes en 2007. Cette proportion a plus que doublé pour s’établir à 32 % l’an dernier. »

Or, autant aux États‑Unis qu’au Canada, la montée des taux que certains appréhendaient n’a pas eu lieu.

Le taux obligataire canadien de dix ans a au contraire atteint un creux de 0,91 % le 11 février dernier.

« Les dernières données sur les transactions internationales en valeurs mobilières indiquent que, de manière agrégée, les étrangers sont loin d’avoir délaissé les obligations canadiennes, » écrit l’économiste.

D’autres catégories d’investisseurs ont en effet absorbé les actifs canadiens libérés par les pays émergents.

Par exemple, les achats nets des investisseurs américains, britanniques et européens ont plus que compensé les ventes nettes des pays émergents au quatrième trimestre.

« Cela confirme que le Canada, qui jouit d’un statut AAA, attire toujours une clientèle d’investisseurs de pays avancés, particulièrement ceux qui ont un horizon de long terme et qui prisent les titres de qualité. »

Consultez: Essentiel CFA : les notes de crédit de l’agence de notation Moody’s [photo]

Sur Amazon: Bond Markets, Analysis, and Strategies (9th Edition)

Finobuzz vous recommande aussi:

Robot-Conseil: BMO lance enfin son « portefeuille futé »

Crowdfunding: 300 millions d’euros levés en France en 2015 

Japon: la Banque centrale mise sur des taux négatifs

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

 

Publicités

8 réponses à “Investir: les obligations canadiennes attirent toujours les étrangers

  1. Pingback: Essentiel CFA: Régression simple – corrélation, hypothèses et intervalle de confiance | Finobuzz·

  2. Pingback: SCO1250: le plan comptable canadien – postes du bilan et compte de résulta | Finobuzz·

  3. Pingback: SCO1250: le plan comptable canadien – postes du bilan et compte de résultat | Finobuzz·

  4. Pingback: Essentiel CFA – Valeur intrinsèque d’une action | Finobuzz·

  5. Pingback: Bourse: HSBC loupe le consensus des analystes | Finobuzz·

  6. Pingback: L’ESG veut se séparer de l’UQAM: l’ironie à son comble | Finobuzz·

  7. Pingback: Le travail au noir gangrène l’économie officielle | Finobuzz·

  8. Pingback: FinTech: le Blockchain débarque dans le monde des obligations | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s