Robot-Conseil: BMO lance enfin son « portefeuille futé »

stock-photo-toronto-canada-august-the-logo-and-signage-of-bmo-bank-the-bank-of-montreal-or-bmo-325507196

Finobuzz – Robot-Conseil: BMO lance enfin son « portefeuille futé »

« Tout vient à point à qui sait attendre » et les clients de BMO ont assez attendu. Leur récompense: la Banque de Montréal vient officiellement de lancer son service de robot-conseil !!!

La Banque de Montréal aura fait languir ses clients pendant un peu plus de trois mois depuis l’annonce en octobre dernier du lancement de son service de robot-conseil [robot adviser].

Néanmoins, les clients de BMO peuvent désormais profiter de l’offre de « service numérique de gestion de portefeuille abordable » que la banque a baptisé le « portefeuille futé. »

Ne loupez pas: L’adoption de la FinTech doublera en 2016, selon Ernst & Young

Le portefeuille futé BMO s’aligne sur les objectifs de placement du client et lui donne un accès en ligne partout et en tout temps, dit un communiqué de BMO.

« Avec le Portefeuille futé BMO, l’investisseur a accès à certains des fonds négociables en bourse (FNB) les plus attrayants, et profite d’une gestion de portefeuille professionnelle. Chacun de nos cinq portefeuilles modèles contient des FNB d’actions et à revenu fixe de secteurs de marché ciblés, » précise le communiqué.

stock-photo-mobile-office-stock-exchange-market-trading-statistics-accounting-financial-development-and-261177431Pour pouvoir utiliser les services de robot-conseil de BMO, il faudra répondre à une série de questions portant sur des facteurs comme « ses objectifs de placement et son niveau de tolérance à l’égard du risque, »  en se servant « d’une interface intuitive et conviviale. »

BMO proposera ensuite à ses clients le portefeuille qui leur « convient le mieux » parmi les 5 portefeuilles types.

Consultez: Devez-vous laisser un algorithme épargner pour vous ?!

À la lecture du communiqué de BMO, rien ne semble vraiment être révolutionnaire dans cette offre par rapport à celle de la concurrence déjà existante représentée par les firmes Fintech.

Les FinTech spécialisées dans le robot-conseil au Canada sont Nest Wealth, Questrade et ShareOwner.

Soulignons que, BMO ne fait aucune mention des frais de son nouveau service dans son communiqué.

Pourtant, le faible niveau de frais prélevé par les robot-advisers est souvent le principal atout commercial qu’ils mettent de l’avant…

Poursuivez en lisant: La menace Fintech: « c’est l’évolution, pas une révolution !! »

Finobuzz vous recommande aussi:

8 FinTech émergentes à suivre dans le monde en 2016

Deutsche Bank se lance dans le robot-conseil

Formation: le MIT lance un cours sur… la FinTech !!!

Trouver plus de nouvelles sur la FinTech

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

2 réponses à “Robot-Conseil: BMO lance enfin son « portefeuille futé »

  1. Pingback: Le Crédit Agricole revampera sa structure du capital | Finobuzz·

  2. Pingback: Investir: les obligations canadiennes attirent toujours les étrangers | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s