La génération Melty est « porteuse de projets » – Alexandre Malsch

Melty-624x333

Finobuzz – La nouvelle génération est « porteuse de projets », selon Alexandre Malsch, fondateur de Melty

Pour Alexandre Malsch, « le jeune prodige de l’ère digitale » fondateur de Melty, la génération du millénaire est plus que des créateurs d’entreprise. « Il s’agit d’une génération de porteurs de projets. »

Il faut avoir un projet et y croire  » – Alexandre Malsch

logo_melty_b

La  génération Melty n’hésite pas et se montre capable de créer sa propre place dans la société en construisant ses propres sociétés, ses propres projets, ses propres talents et ses propres méthodes, explique Alexandre Malsch en entrevue avec Entreprendre.fr.

« Le Melty Talents House est notre label qui nous permet d’accompagner des talents qui sont signés chez Melty. Ces talents ont effectivement un côté très entrepreneurial » , dit le fondateur du site qui s’adresse à la nouvelle génération.

Savoir gérer des projets

posez-votre-candidature-pour-la-melty-talentsAlexandre Malsch conseille d’apprendre  à travailler le plus tôt possible sous forme de projet et en équipe, « cela aide très significativement pour une future vie entrepreneuriale.  »

Il faut avoir un projet et y croire, dit celui qui est vu comme un « prodige de l’ère digitale. »

« Ensuite, il faut témoigner de ténacité et de résilience car l’entrepreneuriat  n’est pas une aventure linéaire. »

Visionnez: « Entreprendre, c’est un yoyo émotionnel »: Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar [Vidéo]

Comme le surf

d1df8e4f4a2520918b60a1be0bf7e277

Le succès consiste à aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme » – Winston Churchill

Comme d’autres entrepreneurs, Alexandre Malsch, le créateur de melty.frcompare l’entrepreneuriat au surf:

stock-photo-muscular-surfer-with-long-white-hair-riding-on-big-waves-on-the-indian-ocean-island-of-mauritius-239447011« L’exercice est assez comparable au surf que je pratique régulièrement. On prend des masses d’eau, et à un moment, on a la satisfaction de réussir à passer de l’autre côté. Il faut être capable de ne pas se décourager, d’encaisser, de remonter à la surface, de voir arriver un autre obstacle sans se démotiver en faisant preuve de persévérance. »

Consultez: Pourquoi les surfers font d’excellents entrepreneurs (et vice versa)

Il faut être capable d’encaisser les coups et de repartir, résume-t-il.

Une vision qui était partagée à l’époque par celui qui « flotte comme un papillon et pique comme une abeille » , le champion du monde des poids lourds, Mohamed Ali, qui expliquait:

« J’ai détesté chaque minute de la formation, mais je disais: n’abandonne pas. Souffre maintenant et vis le reste de ta vie comme un champion « 

ob_8dc792064c27ecfafdcbad6499229bec_citation-mohamed-ali

« Qui n’a pas d’imagination n’a pas d’ailes » , disait aussi le grand Cassius Marcellus Clay, alias Mohamed Ali.

Objectif 100 millions de jeunes dans le monde

Selon l’OJD, Melty.fr a accueilli plus de 15 millions de visiteurs en octobre 2015 (15 333 153 visiteurs) dont plus de 12 millions (12 356 088) en provenance de la France.

melty-group

Source: FrenchWeb

Au total, près de 43 millions de pages de Melty ont été consultées en octobre.

En novembre dernier, Melty a annoncé avoir levé 10,5 millions d’euros auprès du groupe hôtelier Accor, du fonds Jaïna de Marc Simoncini, et de business angels dont Patricia Barbizet.

À l’époque, le jeune patron de Melty, Alexandre Malsch, avait déclaré à BFM Business:

« Nous visons 100 millions de visites d’ici fin 2016, contre 30 millions aujourd’hui. Et d’ici fin 2018, nous voulons adresser 100 millions de jeunes dans le monde. »

lancement-de-melty-comLe Groupe Melty est présent dans 30 pays et propose du contenu dans 9 langues (français, anglais, allemand, italien, espagnol, portugais, tchèque, polonais, arabe, turc).

Lisez: Et si tout le monde « likait » votre contenu web?

« En France, nous touchons un jeune internaute sur trois, et sommes dix fois plus puissants qu’un site comme Vice » , avait déclaré Alexandre Malsch.

Melty est un groupe de médias en ligne fondé en 2008 par Alexandre Malsch, Jonathan Surpin et Jérémy Nicolas.

Les sites de la « galaxie melty » s’adressent essentiellement aux jeunes, avec un public cible entre 12 et 30 ans, selon Wikipédia.

[Source: Entreprendre.fr]

Visionnez: « Entreprendre, c’est être maître de son destin » –  Alexandre Malsch, fondateur de Melty [Vidéo]

Finobuzz vous recommande aussi:

Publicité: KFC parodie l’attaque de Mick Fanning par un requin

Altice autorisée à gober Suddenlink

Capitalisme, crowdfunding, démocratie: Sauver les médias, de Julia Cagé

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Sur Amazon:

Publicités

6 réponses à “La génération Melty est « porteuse de projets » – Alexandre Malsch

  1. Pingback: Sello: lancer son business en ligne en 3 photos | Finobuzz·

  2. Pingback: Une surfeuse pro fait une culbute aux pub’ sexistes | Finobuzz·

  3. Pingback: Comment être certain de « planter  son entreprise ?! | «Finobuzz·

  4. Pingback: Trois raisons justifiant que les Millennials défient leurs « boss  | «Finobuzz·

  5. Pingback: Big Four: Les 4 profils de Millennials convoités par PwC | Finobuzz·

  6. Pingback: Étudiants: Bye bye CAC 40, Hello Start-up !!! | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s