Altice autorisée à gober Suddenlink

stock-photo-businesswoman-drawing-big-fish-eat-small-fish-on-the-wall-235025512

Finobuzz – Altice autorisée à gober Suddenlink

Altice, l’empire des télécoms de Patrick Drahi qui a jeté son dévolu sur le cablo-opérateur américain Suddenlink, pourra poursuivre son offensive, ont tranché les autorités US.

La maison mère de Numéricable-SFR, Altice, a reçu l’accord des autorités de régulation américaines vendredi pour son rachat du câblo-opérateur Suddenlink, rapporte Reuters.

Altice, l’entreprise fondée par l’homme d’affaires Patrick Drahi, lorgnait Suddenlink depuis mai dernier.

altice-suddenlink-logosLa transaction qui vient d’être approuvée par les régulateurs américains valorise Suddenlink, « le numéro sept du secteur aux Etats-Unis » , à 9,1 milliards de dollars (8,4 milliards d’euros).

Dans son avis, la Federal Communications Commission (FCC) estime que l’acquisition « servait l’intérêt public » et ne devrait pas avoir « d’effets négatifs sur la concurrence. »

Consultez: Montant record de Fusion & Acquisition pour 2015 

Altice, qui a échoué à mettre la main sur Time Warner Cable, a annoncé en septembre son projet de rachat de Cablevision, le quatrième câblo-opérateur américain, pour une valeur d’entreprise de 17,7 milliards, selon Reuters.

« La FCC doit encore se prononcer sur cette opération, qu’Altice espère finaliser d’ici juin 2016. »

En mai dernier, Suddenlink rapportait une hausse de 31 000 clients résidentiels et commerciaux au cours de l’année clôturée au 30 septembre 2015.

L’entreprise faisait état d’un chiffre d’affaires de 605,1 M$US au troisième trimestre 2015, en hausse annuelle de 3,6% comparativement à l’année dernière.

Le résultat opérationnel de Suddenlink (adjusted EBITDA) s’élevait à 246 M$, une croissance de 17,1% par rapport au troisième trimestre 2014.

stock-vector-vector-conceptual-illustration-of-little-fish-with-great-idea-over-white-background-254961886 intouchablesAu 30 septembre 2015, le total de l’actif de Suddenlink était de 7,2 milliards de dollars.

En proposant 9,1 milliards de dollars pour acquérir Suddenlink, Altice offre donc une prime proche de deux milliards sur la valeur comptable de sa cible.

Ne manquez pas: Capitalisme, crowdfunding, démocratie: Sauver les médias, de Julia Cagé

Au troisième trimestre 2015, Altice rapportait un chiffre d’affaires de 3,844 M€, en baisse de 2,9% sur un an, et un résultat d’exploitation (EBITDA) de 1,532 M€, en hausse de 13% par rapport à 2014.

Le groupe du « médiavore » Patrick Drahi peut se targuer de posséder 3,2 milliards de liquidité et d’avoir déjà trouvé le financement nécessaire à l’expansion de son empire avec les rachats de Suddenlink et de Cablevision.

(Avec Reuters)

Finobuzz vous recommande aussi: 

Ubérisation: l’économie du partage pèsera 335 Md$ en 2025

TF1 crée un incubateur pour les start-up du média

Fisc: Bercy mène l’enquête grâce au Datamining

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Sur Amazon:

Publicités

2 réponses à “Altice autorisée à gober Suddenlink

  1. Pingback: La génération Melty est « porteuse de projets - Alexandre Malsch | «Finobuzz·

  2. Pingback: M&A: Recul des fusions-acquisitions en France | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s