Conflits d’intérêts: JP Morgan payera 307 M$ d’amende

stock-photo-political-metaphors-political-rally-politician-at-the-debate-parliamentary-speech-freedom-of-122063158

Finobuzz – Conflits d’intérêts: JP Morgan payera 307 M$ d’amende

L’opacité n’est plus de mise dans le mode de la finance !! Par conséquent, la banque JP Morgan Chase a subi les foudres des régulateurs américains pour avoir omis de révéler certains conflits d’intérêts à ses clients…

stock-photo-cartoon-depicting-a-giant-businessman-looking-like-j-p-morgan-and-labeled-centralized-wealth-245964529JP Morgan devra mettre le couvert sur la table pour avoir zappé de divulguer certains conflits d’intérêts à ses clients. Le montant de la facture atteindra la bagatelle de 307 millions de dollars (283 millions d’euros), selon Reuters.

Ce montant sera déboursé pour mettre un terme à des poursuites intentées par les régulateurs américains (SEC et CFTC) qui accusent la banque d’avoir tenu dans l’ombre des conflits d’intérêts qu’elle aurait du révéler à certains de ses clients.

« Les conflits d’intérêts se développent dans les relations dans lesquelles une personne, chargée de défendre ou de représenter ou de protéger les intérêts d’autrui, pourrait les trahir au profit d’un intérêt autre, le sien ou celui d’un tiers », explique le Groupe de recherche en droit des services financiers de l’Université Laval.

Le duo gagnant: la SEC et la CFTC

La Securities and Exchange Commission (SEC),le gendarme de Wall Street, a annoncé vendredi que deux services de gestion de fortune de JP Morgan Chase avaient reconnu des mauvaises pratiques et verseraient 267 millions de dollars « pour clore la procédure ».

La banque américaine qui opère dans plus de 60 pays fera aussi un chèque de 40 millions de dollars à la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) qui avait ouvert une procédure parallèle, dit Reuters.

Ne manquez pas: Délit d’initié: l’AMF poursuit un ex-contrôleur de TransForce

« Nous nous sommes toujours efforcés d’atteindre la plus grande transparence dans nos relations avec nos clients et, dans ce but, nous avons encore renforcé nos communications ces deux dernières années », a Darin Oduyoye, porte-parole de JP Morgan cité par Reuters.

« Les faiblesses de communication évoquées dans les accords (avec les autorités) n’étaient pas volontaires et nous les regrettons. »

Lisez: Dark Pools: Credit Suisse et Barclays trouvent une entente avec la justice US

Abacus bis repetita ?

stock-vector-two-man-try-to-get-same-money-this-illustration-meaning-to-conflict-of-business-interest-341668814D’après la SEC, le service de gestion de fortune de JP Morgan Chase avait choisi d’orienter les investissements de certains clients dans ses propres produits sans informer les investisseurs de ce choix.

Ces pratiques de JP Morgan semblent similaires à celles qui ont mené au scandale Abacus chez Goldman Sachs

En effet, en 2010, Goldman a été accusée par la SEC « d’avoir trompé ses clients pour servir ses intérêts et ceux du hedge fund
dirigé par le milliardaire John Paulson sur le fonds Abacus créé et commercialisé, peu de temps avant le déclenchement de la crise des subprimes« , selon le Ministère des finances français.

L’amende de la SEC et de la CFTC ne devrait pas vraiment ébranler la banque américaine JP Morgan qui a enregistré plus de six milliards de bénéfices pour son trimestre clôturé en septembre 2015.

Ne loupez pas: Walmart s’attaque au paiement mobile

La banque américaine historiquement fondée en 1799 a un bilan gigantesque: 2 417 milliards de dollars d’actifs, au 30 septembre 2015.

JPMorgan Chase & Co. est née de la fusion entre la Chase Manhattan Bank et J.P. Morgan & Co. en janvier 2001.

Son siège social est à New York, tandis que les sièges sociaux de ses activités de banque de détail et de banque commerciale sont situés à Chicago, selon Wikipédia.

Vendredi, le titre JP Morgan (NYSE:JPM) a clôturé en baisse de 1,86 $US, soit un recul de 2,81%, pour s’échanger contre 64,42 $.

Depuis le début de l’année, l’action JPM a progressé de 2,91%, une belle performance comparativement à celle de l’indice élargi S&P500 qui a reculé de 2,58%.

Le titre de Goldman Sachs (NYSE:GS) a dévissé de 9,46% cette année, tandis que celui de Bank of America (NYSE:BAC) a perdu moins de plumes, avec une baisse plus modéré de -6.32%.

Finobuzz vous recommande aussi:

Le shadow banking, c’est quoi ? 

B.Sc, M.Sc, MBA: Quel diplôme pour faire carrière à Wall Street?

Investir: les pratiques frauduleuses des promoteurs, selon la SEC

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Sur Amazon:

Publicités

Une réponse à “Conflits d’intérêts: JP Morgan payera 307 M$ d’amende

  1. Pingback: « Baleine de Londres : JP Morgan payera 150 millions de dollars | «Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s