Le travail autonome représente 13,5% de l’emploi au Québec

 

stock-vector-freelance-girl-on-beach-chair-326220104

Finobuzz – Le travail autonome représente 13,5% de l’emploi au Québec

Depuis 1970, l’emploi autonome est en hausse au Québec. La province compte 560 000 travailleurs indépendants en 2015. Néanmoins, cette tendance doit être nuancée, tempère Desjardins.

stock-vector-office-or-freelance-300307310Le Québec compte environ 560 000 emplois autonomes en 2015, ce qui représente 13,5 % de l’emploi total au Québec, selon les chiffres d’une récente étude de Desjardins.

La part de l’emploi autonome dans l’ensemble de l’emploi au Québec reste toutefois inférieure à celle observée en Ontario et au Canada malgré qu’elle ait progressé depuis 1976, constate Desjardins.

Par ailleurs, depuis le début des années 2000, le Québec est demeuré en permanence en-deçà des moyennes ontarienne et canadienne qui se sont établies toutes les deux autour de 15,0 % à 16,0 %.

Aux États-Unis, un tiers des travailleurs serait leur propre patron [solopreneurs].

Repli depuis la récession

Depuis le début du millénaire, le travail autonome, souvent appelé free-lance, a progressé de près de 11 % (de 2000 à 2015) soit moins rapidement que l’ensemble de l’emploi au Québec (entre 20 % et 21 %), souligne Desjardins.

De plus, depuis la récession en 2009, l’emploi autonome s’est replié quelque peu (entre 1,0 % et 1,5 %) alors que l’emploi total a progressé d’à peu près 6 % à 7 %.

« Bref, la perception selon laquelle la progression du travail autonome s’apparente à celle d’un rouleau compresseur ne résiste pas à l’analyse à court et à moyen terme » , écrit Joëlle Noreau, économiste principale de Desjardins.

Préretraités recherche Liberté 55 ?!

En 2014, le quart des travailleurs de 55 ans et plus occupaient un emploi autonome, selon l’Institut de la Statistique du Québec repris par Desjardins.

« Il faut voir qu’une part non négligeable de travailleurs de cette catégorie est active sur le marché du travail, mais hors des structures plus conventionnelles« , écrit l’économiste de Desjardins.

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène:

  • difficultés de retrouver un travail dans une entreprise,
  • volonté de choisir les dossiers et les horaires,
  • démarrage à leur propre compte suite à une formation ou à une retraite hâtive,
  • nécessité de renflouer les épargnes suite à des mésaventures financières, pour ne nommer que celles-là.

La catégorie 25-44 ans pèse pour 11,7% des emplois autonomes en 2014 et celle des 15-24 ans pour 2,6%.

Ne manquez pas: Conserver ses jeunes entrepreneurs, le défi de Montréal

Aux États-Unis, la situation est inversé..Les jeunes semblent beaucoup plus enclins à travailler à leur compte.

Presque trois jeunes américains sur trois (28% des Millennials) est un travailleur autonome, tandis que 14% des personnes matures exploite son entreprise individuelle, selon une étude de MBO Partners.

 

Travailler à son compte, le futur de l’économie ?!

Une entreprise individuelle est une entreprise exploitée par une seule personne que l’on appelle souvent un « travailleur autonome » ou un « travailleur indépendant », selon Educaloi.qc.ca.

« Le travailleur autonome et l’entreprise individuelle ne font qu’un, c’est-à-dire que le travailleur autonome exploite une entreprise et que cette entreprise est le résultat de son propre travail. »

Le travailleur autonome peut organiser son travail et exercer ses activités économiques de différentes façons. Par exemple, un travailleur autonome peut :

  • agir à titre de consultant ou de pigiste pour un ou plusieurs clients;
  • ouvrir son propre bureau s’il est un professionnel (un avocat à son compte par exemple);
  • travailler à la commission (faire de la vente porte-à-porte par exemple);
  • exploiter son entreprise de la maison;
  • travailler à temps partiel, à temps plein ou sur des projets spécifiques.

Bref, lorsqu’une personne exploite une entreprise individuelle, on dit souvent qu’elle « travaille à son compte »!

Elle n’est sous l’autorité de personne et a donc une très grande liberté pour gérer ses affaires et pour exécuter son travail, dit Educaloi.

Et être son propre boss, ça paye !!

stock-vector-man-open-shirt-to-show-freelance-smart-freelance-concept-vector-illustration-318207725En 2009, les travailleurs autonomes canadiens disposaient d’un patrimoine financier près de trois fois plus élevé que celui des salariés, selon Statistique Canada.

Le patrimoine net des travailleurs autonomes était en moyenne de 520 000 $, ce qui était 2,7 fois supérieur à la moyenne observée chez les salariés (195 000 $).

Consultez: Quel type d’entrepreneur êtes-vous ?!

Le cocktail Argent & Liberté explique donc que le travail autonome soit un modèle qui se développe à la vitesse grand V.

Aux États-Unis, le nombre de travailleurs indépendants devrait dépasser celui des salariés d’ici 2020, selon MBO Partners.

En France, la tendance est identique. Selon Eurostat, le nombre des free-lances a augmenté de 85% au cours de ces dix dernières années. Ils seraient actuellement 700.000.

Ce phénomène de montée en force du travail autonome a été surnommé l' »uberisation du travail. »

Finobuzz vous recommande aussi:

Quelles sont les plateformes de crowdfunding au Québec ?!

Trois façons de créer des idées innovantes

Le CEU Entrepreneuriat@UQAR reçoit l’aide du gouvernement

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

4 réponses à “Le travail autonome représente 13,5% de l’emploi au Québec

  1. Pingback: « Vivre ensemble : Montréal met les pieds dans le plat | «Finobuzz·

  2. Pingback: Ubérisation: l’économie du partage pèsera 235 Md$ en 2025 | Finobuzz·

  3. Pingback: Quel est le meilleur métier au monde ?! | Finobuzz·

  4. Pingback: Direction de l’Entrepreneuriat: Montréal se suicide | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s