Les Credit Default Swap, c’est quoi ?!

stock-photo-business-acronym-cds-credit-default-swap-yellow-paint-line-on-the-road-against-asphalt-270479966

Finobuzz – Essentiel CFA: Les Credit Default Swap, c’est quoi ?!

Les CDS pour Credit Default Swap sont des produits financiers dérivés qui, pour reprendre l’expression du plus célèbre des investisseurs, Warren Buffett, peuvent devenir de véritables « armes de destruction massive. »

I view derivatives as time bombs, both for the parties that deal in them and the economic system. » – Warren Buffett – rapport 2002 de Berkshire Hathaway

missile-415

Depuis la crise financière de 2008-2009, les produits dérivés sont sous les feux des projecteurs, notamment les Credit Default Swap (CDS) qui ont eu un rôle important dans la récente déroute de la Grèce

Les produits dérivés

Les produits dérivés sont des instruments financiers dont la valeur varie en fonction du prix/niveau d’un actif appelé sous-jacent, explique le site Trading-School.eu.

L’actif sous-jacent peut être de différente nature: action (Apple, Google, Facebook, etc.), indice (S&P500, CAC40, etc.), devise (EUR/USD, EUR/CAD, etc.), taux d’intérêt…

Les produits dérivés reproduisent (à la hausse et/ou à la baisse) les variations du sous-jacent.

Ils permettent donc de  « profiter des fluctuation de l’actif sans avoir à l’acheter ou le vendre lui même. »

Bien que paradoxal, à l’origine, la vocation de ces produits que certains qualifient de « toxiques » , était pourtant de permettre aux investisseurs de se protéger des risques financiers (évolutions des prix matières premières, évolutions des taux de change des monnaies…).

Ne loupez pas: Le tripode Réglementation – Innovation financière – Gestion des risques

Les Credit Default Swap, c’est quoi ?

Les CDS sont une invention de l’ancienne banquière de la JP Morgan Blythe Masters dépeinte par Pierre Jovanic dans un livre portant son nom:

Blythe Masters : La banquière de la JP Morgan à l’origine de la crise mondiale

Le journal britannique The Guardian n’a pas hésité a surnommer Blythe Masters « La femme qui a inventé les armes financières de destruction massive » en raison de la dangerosité des CDS pour le système financier …

Comme leur nom l’indique, les CDS sont des produits dérivés de la famille des swaps.

Un swap est « un contrat qui est établit entre deux parties afin d’échanger une valeur contre une autre valeur » , selon le site Andlil.

Un credit default swap fait partie de la catégorie des swaps de risque de crédit.

Le credit default swap est la forme la plus classique des dérivés de crédit, explique le Vernimmen:

« La personne désireuse de se protéger contre une défaillance d’une contrepartie paie à un tiers un flux régulier et reçoit de ce tiers un paiement défini à l’origine en cas de survenance de la défaillance redoutée. »

Généralement, les définitions d’événements de crédit sont standardisées par l’ISDA (International Swaps and Derivatives Association).

Toutefois, la plupart des CDS sont des produits de gré à gré [Over-The-Counter], non-standardisés.

Par conséquent, n’importe quelle sorte d’événements peut être considérée dans les clauses du contrat.

En résumé: « Les CDS ( Credit Default Swapsont des produits dérivés qui jouent le rôle d’assurance » , dit LaFinancePourTous.com.

Le fonctionnement des Credit Default Swap

Dans le cadre d’un Credit Default Swap, la partie soucieuse de se couvrir [hedge] contre un risque de défaut va conclure un contrat avec une contrepartie prête à offrir une assurance contre ce risque en échange d’une prime appelée le spread du CDS, d’après Next-Finance.

Lisez: La petite histoire de l’innovation financière

Celui qui « achète » l’assurance est dénommé « protection buyer », tandis que la contrepartie est dénommée « protection seller ».

L’acheteur paiera donc une prime [généralement trimestrielle] en échange d’une indemnisation par le vendeur en cas de défaut.

 

thumb-Credit-Default-Swap

Source: Iota Finance

La valeur échangée sera généralement égale à une des deux sommes suivantes:

  • 1/  la différence entre la valeur notionelle et la valeur post-défaut,
  • 2/ un montant fixé d’avance

Quant à la prime payée, le spread du CDS, il dépendra du jeu de l’offre et de la demande. 

Plus le risque de défaut est élevé et plus le spread du CDS sera conséquent, et inversement.

Les composantes d’un contrat de CDS

Différentes informations doivent être obligatoirement indiquées dans le contrat de CDS:

- Les actifs de référence
- La définition de l’événement de crédit
- Le notionnel du CDS
- La date de début du CDS et de la phase de protection
- La maturité
- Le spread du CDS
- La fréquence de paiement
- Les paiements à effectuer lorsque l’événement de crédit se réalise

Consultez: Finance: 6 livres indispensables [pour étudier & relaxer]

Pour une théorisation mathématique du pricing d’un CDS et de sa prime [sans risque de contrepartie], vous pouvez commencer par vous référer au premier travail de John Hull et Alan White de la Rotman School of Management (Université de Toronto) intitulé Valuing Credit Default Swaps I: No Counterparty Default Risk.

Dans la même veine, le lecteur intéressé par la formalisation mathématique du pricing d’un CDS devrait consulter The Pricing and Risk Management of Credit Default Swaps, with a Focus on the ISDA Model, de Richard White (2014).,

Arbitrage ou spéculation ?

Nous l’avons déjà mentionné, la fonction première des produits dérivés est la couverture des risques financiers, aussi appelé l’arbitrage.

Consultez: Finance de Marché: le béaba de l’Arbitrage Statistique  

Toutefois, vous l’aurez compris, les dérivés peuvent aussi être détournés de leur fonction originelle à des fins de spéculation !

C’est notamment le cas avec les « CDS à nu » , qui ont entre autre fait sombrer l’assureur AIG et la Grèce dans des abîmes financiers….

En effet, jusqu’à encore récemment, il était possible de spéculer sur le défaut d’un émetteur d’obligations, souvent sur la dette d’un État souverain, sans avoir d’intérêt financier dans la dette « assurée » par le CDS.

Vous pouviez donc « acheter des CDS en anticipant une hausse future de leur prix sans avoir pour autant de capital à garantir » , ce qu’on appelle des « CDS nus », selon Les Échos.

« Il est nu car il ne repose pas sur l’actif sous-jacent qui lui est attribué. »

Le montant de dette assurée est donc souvent bien plus important que le montant d’obligations émises (le sous-jacent) !

stock-photo-high-contrast-image-of-casino-roulette-250540954En cas de défaut de paiement d’un émetteur, les vendeurs de CDS se retrouvent obligés à verser des sommes conséquentes aux assurés.

Et là, c’est comme au casino:

Les jeux sont faits ! Rien ne va plus !

Si les vendeurs de CDS n’ont pas des réserves suffisantes pour effectuer ces paiements, ils seront accolés à la faillite, ce qui entraînera une série de défaut de paiement en cascade.

 « Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » – L’effet papillon

Le cas d’école de l’assureur américain AIG, lors de la débâcle des subprimes, est un exemple frappant de l’impact des CDS sur le déclenchement et l’amplification des crises financières.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez dans un premier temps consulter Mémoires de crise, l’ouvrage de Ben Bernanke, l’ancien président de la Fed qui a joué au pompier lors de la crise de 2008.

Récemment, devant l’explosion des dérives liées aux CDS nus, les autorités de réglementation ont tiré la sirène d’alarme et promulgué un nouvel encadrement de ces instruments.

Les CDS à nu sont désormais interdits par l’Union Européenne depuis le 1er novembre 2012.

Pour aller plus loin:

Finobuzz vous recommande aussi:

Les États-Unis sont à la traîne dans l’usage du blockchain, dit Blythe Masters

B.Sc, M.Sc, MBA: Quel diplôme pour faire carrière à Wall Street?

Les Ph.D rament pour trouver du travail

Visitez notre espace L’Essentiel du Titre CFA

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Sur Amazon:

La gestion des risques financiers

Publicités

3 réponses à “Les Credit Default Swap, c’est quoi ?!

  1. Pingback: « Baleine de Londres : JP Morgan payera 150 millions de dollars | «Finobuzz·

  2. Pingback: Blockchain: la FinTech de Blythe Masters lève 50 millions de dollars | Finobuzz·

  3. Pingback: 4 raisons de regarder le film The Big Short, le casse du siècle | Finobuzz·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s