Gestion de projet: Méthodes Classiques vs. Méthodes Agiles

stock-photo-scrum-board-agile-method-218856010

Finobuzz – Gestion de projet: Méthodes Classiques vs. Méthodes Agiles

Depuis sa popularisation il y a une quinzaine d’années, la gestion de projet Agile a fait couler beaucoup d’encre. Mais savez vous faire la différence entre les méthodes traditionnelles de la gestion de projet et le Scrum ainsi que les autres méthodes de la gestion de projet Agiles ??

stock-vector-text-with-colorful-note-cards-as-concept-for-agile-development-software-262430948« L’objectif du chef de projet est de pouvoir mener son projet à terme en respectant les délais et le budget alloué », rappelle le site d’Access Dev, une agence de communication digitale.

Pour atteindre cet objectif, il doit prendre en compte les 3C qui sont les trois contraintes que constitue le projet: le Coût, le Calendrier et le Contenu.

Plusieurs méthodes de gestion de projet peuvent être utilisées par le chef de projet pour arriver à ses fins: des méthodes traditionnelles ou des méthodes dites Agiles.

Méthodes traditionnelles

« Depuis toujours, les projets sont gérés avec la méthode dite « classique » qui se caractérise par recueillir les besoins, définir le produit, le développer et le tester avant de le livrer« , dit Access Dev. On parle alors ici d’une approche prédictive « cycle en cascade ».

Le cycle en cascade consiste à prévoir des phases séquentielles où il faut valider l’étape précédente pour passer à la suivante. « Le chef de projet doit alors s’engager sur un planning précis de réalisation du projet en prévoyant des jalons de débuts et fins de phases ainsi que les tâches à effectuer. »

Il faut tout faire bien du premier coup, dit Access Dev. Du côté des risques du projet,  ils sont identifiés tardivement  car il faut patienter jusqu’à la fin du développement pour effectuer la phase de test. « Plus le projet avance, plus l’impact des risques augmente : il sera toujours plus difficile et coûteux de revenir en arrière lorsqu’on découvre une anomalie tardivement. »

Les Méthodes Agiles

stock-photo-hello-i-am-agile-name-tag-sticker-ability-quick-change-186484241Les méthodes agiles utilisent un principe de développement itératif qui consiste à découper le projet en plusieurs étapes qu’on appelle « itérations », selon Access Dev.

Ces itérations ne sont rien d’autre que des mini-projets définis avec le client en détaillant les différentes fonctionnalités qui seront développées en fonction de leur priorité. « Le chef de projet établi alors un macroplanning correspondant aux tâches nécessaires pour le développement de ces fonctionnalités. »

Le but est d’assumer le fait que l’on ne peut pas tout connaître et anticiper quelque soit notre expérience. « On découpe alors le projet en itérations plutôt que de tout prévoir et planifier en sachant que des imprévus arriveront en cours de route. »

stock-photo-the-agile-project-methodology-scrum-is-sketched-out-on-the-blackboard-46709995Parmi les avantages associés aux méthodes agiles se regroupent des améliorations de: 1. la Qualité de la communication, 2. la Visibilité, 3. du Contrôle de la qualité, 4. la Détection des risques, 5. la Motivation et de la confiance de l’équipe, 6. du Contrôle des coûts.

Trois grandes méthodes de gestion agiles sont très connues:

  1. L’ASD pour Adaptive Software Development, développée par Jim Highsmith en 2000. Cette méthode se focalise sur l’objectif à atteindre [mission focused], se base sur des composants [component-based], découpe le temps et fixe des échéances [timeboxing], pilote le projet par les risques [risk-driven development] et accepte le changement.

   stock-photo-business-agility-bow-arrow-target-fast-action-change-adaptation-1864842352. Crystal. Cette méthode mise au point par Alistair Cockburn en 1997 consiste à sélectionner la méthode applicable en fonction du nombre de personnes à coordonnées.

Elle se caractérise par des livraisons fréquentes, des aménagements permanents, la confiance, la liberté d’expression et la sécurité personnelle, une focalisation sur l’objectif et la disponibilité ainsi qu’un contact permanent avec les utilisateurs et une réflexion constante sur les priorités.

 3. Le Scrum.  Le Scrum ou « mêlée », créée par Ken Schwaber et Jeff Sutherland en 1993, est un « terme emprunté au rugby qui désigne la solidarité et la force qui lient les membres de l’équipe au succès de l’itération. » Le cycle de vie de Scrum est rythmé par des itérations de quatre semaines appelées sprints.

[Pensée interne: « Les longues distances m’épuisent ! Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur les courtes distances !«  – Gimli – Le Seigneur des Anneaux]

Des mêlées sont organisées quotidiennement durant le sprint afin de contrôler l’avancement pour s’assurer que les objectifs sont tenus. A la fin du sprint, une démonstration des derniers développements est faite au client qui donnera lieu à un bilan qualitatif sur le fonctionnement de l’équipe.

agile

Source: Access Dev

Pour aller plus loin: Agile Methodologies [en anglais]

Consultez aussi: Les 5 Étapes de la Gestion de projets, selon la BDC & Gestion des risques: L’effet GIGO, « Garbage In Garbage Out »

Lisez plus d’articles sur la GdP dans la catégorie: Gestion de projet

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

Publicités

8 réponses à “Gestion de projet: Méthodes Classiques vs. Méthodes Agiles

  1. Pingback: Industrie Financière: les meilleures pratiques à l’heure du digital, selon Oracle | Finobuzz·

  2. Pingback: L’effectuation et le lean startup  | Finobuzz·

  3. Pingback: Gestion de Projet: le triangle des 3 contraintes Coût-Délai-Qualité | Finobuzz·

  4. Pingback: Top 10 des articles les plus lus en Août sur Finobuzz | Finobuzz·

  5. Pingback: Pourquoi vous devez adopter le Marketing Agile ? | Finobuzz·

  6. Pingback: Les 4P de la gestion de projet | Finobuzz·

  7. Pingback: CDO: Chief Digital Officer, un métier d’avenir | Finobuzz·

  8. Pingback: La gestion de projet pour les nuls [en 6 articles] | Finobuzz·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s