Chine: oubliez la Bourse, c’est l’immobilier qui est terrifiant, dit Barclays

stock-photo-asian-lanterns-in-lantern-festival-151931489 chine

Finobuzz – Chine: oubliez la Bourse, c’est l’immobilier qui est terrifiant, dit Barclays

La descente aux enfers des Bourses Chinoises a attiré tous les regards au cours des dernières semaines, souligne Barclays, toutefois vous feriez mieux de vous pencher sur une autre composante de l’économie chinoise, dit la banque britannique, selon Bloomberg.

Les analystes de Barclays disent qu’il ne faut pas se focaliser sur le marché actions en Chine, mais plutôt sur la pierre, sur l’immobilier chinois, rapporte Bloomberg.

Investement to GDP China Bresil Inde - Source Bloomberg« Au cours des dernières années, l’attention s’est portée sur la proportion massive des investissements [en Bourse] dans la croissance de l’économie chinoise.

En Chine, le ratio investissements / PIB atteint 48%, bien au-dessus de celui de l’Inde ou du Brésil, ainsi que ceux des pays développés tels que les États-Unis.

Ce qui est peut-être un peu moins connu est que l’immobilier représente une part croissante [du PIB]. Les statistiques montrent que la part de l’investissement dans le PIB est monté à 48% depuis 2000. Sur la même période, l’immobilier est passé de 4% à 15% du PIB chinois », écrit Ajay Rajadhyaksha de Barclays

Ne loupez pas: Puerto Rico en défaut de paiement sur sa dette.

De plus, les analystes de Barclays rappellent que près de la moitié de la dette chinoise est liée à l’immobilier, selon un rapport de McKinsey, dit Bloomberg.

L’impact de l’immobilier sur la croissance et la dette chinoise préoccupe donc les analystes.

« Les prévisions sur l’immobilier restent le facteur le plus important [pour la Chine], et sa tendance à moyen terme est plutôt claire – une décroissance continue de plusieurs années, mais pas de crise immobilière.

L’économie chinoise reste en bonne posture pour une croissance moins élevée, mais plus soutenable au cours des prochaines années. Si nous voyons juste, la baisse sera un peu plus prononcée que celle anticipée par les investisseurs », conclut Barclays.

Consultez aussi: Russie: à 40 $ le baril de pétrole, l’économie recule de 5%, disent les économistes

Et bien plus encore sur Finobuzz.com, Le Site de la Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Financiers !!

Suivez nous sur Facebook ou sur Twittter @Finobuzz

Parlez de Finobuzz autour de vous et contribuez à créer la nouvelle génération de financiers et d’entrepreneurs!!

7 réponses à “Chine: oubliez la Bourse, c’est l’immobilier qui est terrifiant, dit Barclays

  1. Pingback: Blanchiment international: la Société Générale échappe de peu à la justice | Finobuzz·

  2. Pingback: Régimes de retraite canadiens: baisse des actis au 2ème trimestre 2015, selon RBC | Finobuzz·

  3. Pingback: Espagne: sixième mois de recul du chômage | Finobuzz·

  4. Pingback: PIGS: embellie sur le front du chômage de la Péninsule Ibérique [Portugal + Espagne] | Finobuzz·

  5. Pingback: Chine: la Banque centrale revampe sa politique pour booster la croissance | Finobuzz·

  6. Pingback: Ventes résidentielles: cinquième mois de hausse consécutive pour la région de Montréal | Finobuzz·

  7. Pingback: Chine: le yuan n’est pas encore au niveau d’une monnaie de réserve, selon le FMI | Finobuzz·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s