Quatre manières d’éviter que votre contenu Web tombe aux oubliettes

stock-photo-content-is-king-231340918

De nous jours, le recyclage s’impose de plus en plus comme la manière de protéger notre environnement et notre futur. Toutefois, en matière de gestion de site internet et de blogue, recycler son contenu n’est pas encore un premier réflexe. Pourtant, nous gagnerons tous à repenser l’utilisation de notre contenu après sa publication initiale!!

Avoir une vitrine sur internet pour son entreprise (site web ou blogue) est un incontournable en 2015. Mais vous êtes vous déjà demandé ce que devient votre contenu après la publication d’un article??

Selon Kevin Lee de ClickZ, repris par le magazine Mashable, la réponse à cette question n’est vraiment pas emballante. Cette réponse est: « RIEN ».

Même si vous faites la promotion de vos articles sur des réseaux tels que Twitter, Facebook ou Linkedin, « votre visibilité sur ces réseaux qui ont un flux continu d’information peut durer moins d’une minute », soutient l’expert.

Bien entendu, Google référencera votre contenu et lui donnera une vie après la mort dans l’univers infini du cyberespace, mais ça se compare à une goutte d’eau dans l’océan, dit l’article de Mashable.

En d’autres termes, après sa première publication, « votre contenu tombera aux oubliettes », écrit Kevin Lee.

Voici quatre conseils de cet expert pour vous aider à tirer le meilleur bénéfice de votre ancien contenu web.

1. Créez de la « partageabilité » dans vos articles

« La meilleure manière que j’ai trouvé pour combattre la mort du contenu est de mettre des boutons de partage [sur les réseaux sociaux] dans les articles publiés », dit Kevin Lee de ClickZ.

Et bien sûr, il faut faire en sorte que les gens partagent votre contenu. Il n’y a pas de recette miracle, à vous de trouver votre style: humour, qualité, controverses, actualités, etc.

De plus, M. Lee ajoute que vous devez vous attarder sur le choix de vos images d’articles. « Les articles avec de belles images se propagent plus que ceux sans photos ».

Conseil: si vous n’avez pas d’équipe graphique, vous pouvez trouver des photos sans droit sur internet (pour ma part j’utilise Pixabay) ou vous pouvez débourser quelques sous pour en acquérir sur des sites spécialisés.

2. Réfléchissez à la promotion payante

« Les clics en provenance des réseaux sociaux sont peu chers comparativement à ceux de Google », dit Kevin Lee.

Mais ne commencez pas à payer pour attirer des gens sur votre site tant que vous n’avez pas vraiment planifié ce que vous allez faire avec ces personnes qui consultent votre contenu, conseille l’expert.

Vous devez voir vos articles comme une piste d’atterrissage pour médias sociaux qui contribuera à votre notoriété sur internet.

Un dernier conseil, insérez des boutons d’appel à l’action (call-to-action en anglais) dans vos articles: téléchargement d’e-book, inscription à la newsletter, etc.

3. Pensez au « guest-blogging » et à la syndication

« Le guest-bloging et la syndication peuvent donner du prestige à votre contenu et vous donner accès à une audience non informée de vos activités », écrit Kevin Lee.

L’expert conseille aussi de songer à la publication d’article sur la plateforme de publication de LinkedIn, ce qui boostera votre visibilité.

« Même si le guest-bloging et la syndication n’ont pas d’impact direct sur l’optimisation des moteurs de recherche (SEO), la possibilité d’étendre votre influence est totale », dit l’expert de ClickZ.

4. Planifiez le recyclage de votre contenu!!

« Le modèle de marketing entrant (inbound marketing model) repose sur l’échange d’un accès privilégié à un contenu contre la permission de rediriger ceux qui recherchent ce contenu », dit M. Lee.

Pour en savoir plus sur le marketing entrant, lisez le blogue Qu’est ce que l’inbound marketing? de Julie Ribeyron sur ePop

Par conséquent, avoir des actifs de long terme et de qualité tels que des e-books est un élément critique pour que le marketing entrant fonctionne, explique l’expert, qui reconnait que la création de ses actifs peut être longue et fastidieuse.

Un conseil pour rendre la création d’e-books plus simple et réaliste: découpé le temps nécessaire à la rédaction de vos e-books en sous-périodes en planifiant que chacun de vos posts servira de chapitre individuel pour votre futur ouvrage.

L’exemple le plus frappant de cette approche que j’ai en tête est celui de James Altucher. Je vous recommande de lire son blogue www.jamesaltucher.com.

Altucher a écrit plusieurs livres en suivant cette approche, notamment son best-seller Choose Yourself!

 » Même si vous n’écrivez pas des articles avec l’idée qu’ils seront « frais » à vie, vous ne savez jamais ce qui arrivera plus tard », conclut Kevin Lee.

Vous êtes maintenant paré pour offrir une deuxième vie à votre contenu.

Bon blogue à tous, parlez de Finobuzz autour de vous et svp envoyez-moi vos suggestions d’articles, ou encore mieux envoyez-moi vos articles pour qu’ils soient publiés sur Finobuzz !!

Sur le même thème:

Pourquoi mon site Web n’apparaît-il pas sur Google?

Cinq commandements pour booster votre page Facebook

Comment accroître le trafic de son blog?

TED: « Comment propager ses idées? », selon Seth Godin

5 livres pour mieux se vendre et vendre sa marque

Source: Kevin Lee (2015), 4 ways to keep your content from fading into oblivion, ClikZ, repris par Mashable.

À propos de Finobuzz.

Publicités

8 réponses à “Quatre manières d’éviter que votre contenu Web tombe aux oubliettes

  1. Pingback: Finobuzz est dorénavant référencé dans Google grâce à vos clics. Merci à tous!! | Finobuzz·

  2. Pingback: SEO: les 5 erreurs fatales pour votre référencement Google | Finobuzz·

  3. Pingback: 5 stratégies marketing pour budgets sérrés, selon Futurpreneur | Finobuzz·

  4. Pingback: À partir de quand penser à monétiser son blogue ? La règle des 100 | Finobuzz·

  5. Pingback: Google: comment optimiser son référencement naturel ?! [SEO] | Finobuzz·

  6. Pingback: Où trouver des médias libres de droits d’auteur ?! | Finobuzz·

  7. Pingback: Trois sites d’infographies gratuites incontournables | Finobuzz·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s