Les profils matheux non grata dans la finance?

stock-photo--cheerful-smiling-little-kid-boy-against-chalkboard-looking-at-camera-little-einstein-style-210298936

Lorsque je rédigeais mon mémoire de fin d’étude pour obtenir mon diplôme de M.Sc en Finance de l’IAE de Lyon, France, j’avais cité un article du site internet eFinancialCareers intitulé Les profils matheux non grata dans la finance?. Maintenant, cinq ans plus tard, cette question m’est revenue en tête. Alors, matheux ou pas matheux pour faire de la finance?

 » Pour l’économiste Marc Touati, la suprématie des mathématiciens dans les métiers de la finance, c’est bel et bien fini. », peut-on lire dans l’article de 2010 de eFinancialCareers.

Même si la crise financière a profondément bousculé les mentalités, il est pertinent de se redemander si les matheux ont toujours la main mise sur la finance.

Malgré avoir mené ma petite enquête sur internet, répondre à cette question n’est pas évident. Toutefois, quoi qu’en pensait M. Touati à l’époque, il semblerait bien que l’extinction des dinosaures n’a pas encore eu lieu et que les mathématiciens ont encore leur place dans le monde de la finance, et ce pour encore un certain nombre d’années..

« La vision quantitative de la finance ne supportera jamais une vision moins sophistiquée des choses, même si dans certains secteurs (gestion d’actifs, finance) certains rêvent de revenir à l’ancien temps », martelait Nicole El Karoui, professeur de mathématiques appliquées à l’Université Pierre et Marie Curie au cours d’une conférence en 2013.

En effet, un an plus tard, en 2014 eFiancialCareers révélait que les connaissances quantitatives faisaient encore partie de la liste des 10 compétences les plus demandées dans l’industrie financière pour cette année

Les gestionnaires de risques qui ont un fort profil quantitatif étaient aussi dans la liste des 11 types d’emplois les plus demandés dans l’industrie financière l‘année dernière…

Étant donné l’explosion des activités liés à des algorithmes sur les marchés financiers, il semble que les Quant’s, ces petits génies des mathématiques appliquées à la finance, aient encore de beaux jours devant eux

Là seule chose que je puisse dire avec certitude grâce à mon statut d’étudiant au sein de la Maîtrise en Finance Appliquée de l’ESG-UQAM (Montréal, Canada), c’est que les mathématiques n’ont pas encore désertés les programmes de second cycle en finance, tout du moins de ce côté ci de l’atlantique.

Si vous voulez faire carrière dans l’industrie financière, vous n’échapperez pas aux mathématiques!

Sur le même sujet: CFA, MBA, M.Sc: quel diplôme choisir? 

Source: El Karoui (2013), The future of financial mathématics, ParisTech Review

À propos de Finobuzz

5 réponses à “Les profils matheux non grata dans la finance?

  1. Pingback: Relève: 6 métiers de la finance qu’on s’arrachera d’ici 2025 | Finobuzz·

  2. Pingback: Tanzanie: une start-up lance un dessin animé interactif pour apprendre les maths | Finobuzz·

  3. Pingback: Jeunes diplômés: Banque ou Conseil, que devez-vous choisir ?! | Finobuzz·

  4. Pingback: Les Quants lâchent Wall Street pour les start-up du Bitcoin !!! | Finobuzz·

  5. Pingback: Innovation et créativité: 10 citations d’Albert Einstein à méditer | Finobuzz·

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s