Chine: Pékin investit la retraite de Grand-maman dans l’E-banking

flag-754582_640

Ant Financial, la filiale d’Alibaba, a annoncé ce vendredi qu’elle a reçu un investissement en provenance du China’s National Social Security Fund, le fonds de pension chinois qui finance la retraite des personnes âgées de l’Empire du Milieu, rapporte le site Quartz.

Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé, mais ce premier placement dans son genre constitue un événement marquant pour l’industrie financière chinoise.

En effet, des compagnies internet privées telles qu’Alibaba sont dorénavant en concurrence frontale avec les banques d’État comme ICBC, la Banque industrielle et commerciale de Chine, et ce avec le consentement du gouvernement central!

Ant Financial a été officiellement créée en septembre 2011 à la suite d’un spin-out d’Alibaba, alors que cette division de services de paiement sur internet était encore connue sous le nom d’Alipay.

Depuis, la filiale d’Alibaba a développé d’autres produits financiers qui compétitionnent directement ceux des banques chinoises dans la course aux dépôts des épargnants.

Yu’ebao, un fonds du marché monétaire appartenant à Alibaba, atteint dorénavant 200 millions d’utilisateurs et 93 Md$ d’actifs sous gestion, ce qui en fait le plus gros fonds de ce genre en Chine.

De plus, Ant Financial a dernièrement lancé MYBank qui offre des prêts aux petites entreprises, principalement des vendeurs sur internet (e-commerce)

De l’autre côté, les banques chinoises se sont montrées plutôt lentes à servir les consommateurs et les petites entreprises, constate Quartz.

Quant aux taux d’intérêt des banques d’État, le « maigre » 3% de rémunération annuelle des dépôts (de quoi faire rêver les Européens et les Canadiens actuellement) ne fait pas le poids face aux rendements plus élevés de Yu’ebao et à sa liquidité accrue.

Bien que les banques d’État devraient contrattaquer pour éliminer cette nouvelle concurrence sur internet, Alibaba et Ant Financial n’ont pas de quoi avoir peur, soutient Quartz.

En effet, Alibaba profite actuellement du couvert des nouvelles politiques du premier ministre Li Keqiang, un économiste de formation, qui a récemment lancé le slogan « Internet Plus » pour promouvoir l’entrepreneuriat sur internet dans des domaines tels que la logistique et la banque.

Source: The Chinese government is investing Grandma’s pension fund in internet banking

7 réponses à “Chine: Pékin investit la retraite de Grand-maman dans l’E-banking

  1. Pingback: Chine: 28 entreprises gèlent leur d’introduction en Bourse suite au Krach | finobuzz·

  2. Pingback: Chine: 28 entreprises gèlent leur introduction en Bourse suite au Krach | finobuzz·

  3. Pingback: Pourquoi l’Afrique est la prochaine destination incontournable où investir? | finobuzz·

  4. Pingback: Banque Manuvie installe 830 ATM à travers le Canada | Finobuzz·

  5. Pingback: Alibaba investit dans le cloud pour concurrencer Amazon | Finobuzz·

  6. Pingback: L’Apple Pay débarquera en Chine en 2016 | Finobuzz·

  7. Pingback: Apple Pay débarquera en Chine en 2016 | Finobuzz·

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s